Bière : le vrai du faux

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Savourée en toute occasion, que ce soit devant un match de foot à la maison, lors d'un barbecue chez des amis ou encore à la terrasse d'un café, la bière est l'une des boissons les plus populaires. Tantôt vantée, tantôt décriée, elle fait aussi beaucoup parler d'elle. À quoi faut-il se fier ? Une fois pour toutes, démêlons le vrai du faux !

1 - La bière a une action bénéfique sur le système cardiovasculaire

Vrai. L’éthanol contenu dans la bière augmente le taux de bon cholestérol (le fameux HDL). Et ce dernier contribue justement à chasser le mauvais, ce qui diminue les risques de maladie cardiovasculaire. Dans la boisson houblonnée, on retrouve en outre des polyphénols qui, grâce à leurs propriétés antioxydantes, protègent eux aussi le cœur et les vaisseaux.À noter : l’autre atout insoupçonné de l’éthanolSelon une étude américaine de grande ampleur et au long cours (42 000 participants, sur 12 ans), les consommateurs modérés de bière verraient leur risque de développer un diabète de type 2 (non insulinodépendant) chuter de 36 %.Tout est cependant question de proportion. Pour profiter de ces effets positifs, la consommation régulière est de mise, mais avec modération. Vingt à quarante grammes d’alcool par jour, soit 2 à 4 verres, mais pas plus !

2 - La levure de bière présente de nombreux atouts pour la santé

Vrai. La levure de bière est constituée d’une multitude de micro-organismes et regorge aussi de vitamine B et de protéines, ce qui en fait une boisson très nutritive. Elle favorise la reconstitution du microbiote et est excellente pour la peau (eczéma, acné...), les cheveux et les ongles. Mais attention, elle devient inactive si ses cellules sont exposées à une température supérieure à 40 °C. On évite donc d’en saupoudrer sur ses plats chauds !

3 - La bière ne désaltère pas

Faux. Avec une teneur en eau de plus de 90 % et un taux d’alcool parmi les plus faibles (5° en moyenne), c’est une boisson désaltérante par excellence ! Dans les 10 % restants, on retrouve bien sûr l’orge, le houblon et la levure.

4 - La bière fait grossir

Vrai et faux. Là encore, tout dépend de la quantité ingérée. Pour 10 cl de bière, comptez 40 kcal, soit moins que le vin (50 kcal) ou encore le whisky (pas moins de 240 kcal) à quantité égale. Il faut prendre en compte ce que vous mangez à côté et vos dépenses énergétiques. Mais de manière générale, considérez qu’au-delà de 2 à 3 verres par jour, vous n’êtes plus à l’abri de la tant redoutée bouée abdominale !Sachez enfin qu’à quantité égale, la bière provoque un taux d’alcoolémie moins élevé que les autres boissons alcoolisées. L’alcoolémie décroît aussi plus rapidement. À savoir également : le houblon aide à renforcer les os. En dégustant votre mousse, vous ne verrez plus les choses du même œil !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.