Consommation : le marché de l’occasion sort grandi du coronavirus

Nicolas Boutin - publié le 04/08/2020 à 13:00

Si l’épidémie du coronavirus a mis à mal différents secteurs économiques et inquiètent les entreprises, les ventes d’articles d’occasion ont bondi depuis la fin du confinement.

Occasion
Cash Express a connu une hausse de 5% de ses ventes par rapport à l’année dernière, depuis sa réouverture.

Des enseignes qui se recyclent à l'occasion

S’il y a bien un secteur où la crise sanitaire aura eu un impact positif, c’est bien celui de l’occasion. Depuis la fin du confinement, les ventes d’articles d’occasion ont bondi. À tel point que chez Cash Express, leader de l’achat-vente d’occasion, les ventes ont augmenté de 5% depuis le 11 mai, par rapport à l’année dernière. Chez leur homologue de Cash Converters, c’est même un bond de 10%.

Bijoux, jeux vidéo, DVD ou vêtements… Tout se vend dorénavant, surtout depuis la sortie du confinement, où les Français ont pu en profiter pour ranger, trier et se débarrasser de ce qui traînait dans les fonds de tiroir ou de placard. Alors différentes enseignes se mettent à l’occasion. Leclerc a ouvert un Leclerc Occasions il y a un an à Avermes (Allier). Son patron affirme vendre « 5.000 à 6.000 produits par mois », depuis le 11 mai. Carrefour, Cdiscount, Ikea ou encore Cyrillus ont entrepris pareille démarche.

Plus économique et plus écologique

Si les vide-greniers et les brocantes ont toujours eu la cote du côté des chineurs, les sites comme Vinted ou LeBonCoin ont accéléré ce retour à l’occasion. Selon un sociologue interrogé au Parisien, « la crise financière de 2008 a servi de déclencheur ». Car l’occasion coûte évidemment moins cher pour les ménages et peut permettre aux foyers inquiets d’une possible future crise économique de revendre certaines choses pour se faire un peu d’argent.

L’occasion c’est également la possibilité de consommer écologique. Car l’occasion est avant tout une économie circulaire et durable où les objets ont une seconde vie et où les échanges se font généralement dans un rayon proche de chez soi. Et si le monde d’après donnait l’avantage à l’occasion ?

À lire aussi Où acheter ses bijoux d'occasion ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.