Dépenses du quotidien : de grosses différences de coûts entre régions

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 23/11/2020 à 11:45

Une étude réalisée par CSA Research pour Les Furets, publiée dans le quotidien Le Parisien, vient lever le voile sur les coûts des dépenses contraintes du quotidien, en fonction des régions.

Famille
Les 25-34 ans sont les personnes les plus impactées par ces dépenses contraintes.

La Bourgogne-Franche-Comté coûte cher

L’étude réalisée par CSA Research pour Les Furets, publiée dans le quotidien Le Parisien, porte sur les différents postes de dépenses contraintes des Français. Ils sont au nombre de onze. On retrouve notamment le logement, le transport, la santé, Internet, la téléphonie, la télévision sans oublier les différents services financiers. Des dépenses qui ont un impact direct sur le pouvoir d’achat des Français.

Et alors que l’on pourrait croire que la région parisienne est la zone où ces dépenses coûtent le plus cher aux ménages, il n’en est rien. C’est la Bourgogne-Franche-Comté qui arrive en tête du podium des régions les plus coûteuses en la matière, avec une moyenne de 1.554 € mensuels moyens pour tous ces postes de dépenses dites contraintes. De son côté, l’Île-de-France culmine à 1.001 €. Une différence que l’on doit notamment au poste transports, qui atteint 323 € en Bourgogne-Franche-Comté, contre 180 € en région parisienne.

Les jeunes ménages les plus impactés

S’agissant du logement, la moyenne calculée par Les Furets est de 635 €. Pour le transport, la moyenne atteint 223 €, 107 € pour la santé, 90 € pour Internet, la téléphonie et la télévision, et 78 € pour les services financiers. Pour savoir à quel niveau du classement se situe la région dans laquelle vous vivez, rendez-vous sur le site du quotidien Le Parisien, en cliquant ici.

Pour rappel, outre les ménages aux revenus modestes, les grands perdants dans cette affaire sont surtout les jeunes âgés de 25 à 34 ans. Dans cette tranche d’âge, quand on s’installe dans la vie, les dépenses sont souvent plus lourdes en matière de logement notamment. Un poste qui sera moins élevé chez les plus de 65 ans, qui accuseront davantage le coup avec les dépenses liées à la santé.  

À lire aussi Ces dépenses que vous oubliez dans votre budget

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.