Foodwatch dénonce des emballages démesurés et « pleins de vide »

Nicolas Boutin - publié le 17/09/2020 à 17:00

Des emballages trop grands faisant miroiter une plus grande quantité d’aliments que celle réellement présente dans les paquets. Une pratique courante dans la grande distribution qui indigne l’association de consommateurs Foodwatch.

emballages
Sept marques sont ciblées par l’ONG pour des emballages « pleins de vide ».

Sept marques visées pour des emballages trop volumineux

L’ONG Foodwatch s’attaque aux emballages trop grands présents dans les rayons de supermarchés. Plusieurs consommateurs se sont plaints auprès de l’association de certains paquets « pleins de vide » qui donnent la sensation de se faire avoir et qui ont un impact négatif sur l’environnement.

Une pétition a été lancée par Foodwatch ciblant sept marques pour mettre fin aux abus. Ciblées par l’ONG, les marques Leclerc (68% de vide), Barilla (60%), Léa Nature (58%), Carrefour (50%), Lipton (43%), Monoprix (35%) et Sojasun (34%).

Emballage : mettre fin à ces pratiques abusives

Après une enquête dans les rayons de supermarché, les équipes de Foodwatch ont montré les paquets présentés en rayon à peine remplis, révélant une quantité « assez ridicule de produit », estime l’association qui demande de mettre fin à ces pratiques « abusives », bien qu’elles ne soient pas illégales.

La responsable de campagnes chez Foodwatch, Camille Dorioz, souhaite « faire pression sur les sept grandes marques » tout en assurant « ne pas s’arrêter là ». La fondation invite les consommateurs à envoyer leurs témoignages de produits pleins de vide afin d’allonger la liste des marques visées.

À lire aussi Marché VS supermarché : quels produits acheter à quelle saison ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.