Huile d’olive : près de la moitié sont non-conformes

Paolo Garoscio - publié le 23/02/2021 à 08:30

L’huile d’olive est une institution en France, surtout dans le sud où elle est utilisée pour cuisiner au quotidien (là où le nord préfère le beurre). Quasiment tout le monde en a dans sa cuisine… et il faut faire attention : pratiquement une sur deux n’est pas conforme, selon une récente enquête de la DGCCRF.

huile olive conformité fraude achat
Les huiles d'olive vendues en France sont très nombreuses à être non-conformes.

Des huiles d’olive non-conformes se retrouvent partout

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a dévoilé, le 17 février 2021, les résultats de sa dernière enquête sur la filière de l’huile d’olive, de la production à la commercialisation. Dans 40% des 227 établissements contrôlés, des huiles d’olive qui ne sont pas conformes à la réglementation en vigueur, pour diverses raisons, ont été identifiées.

Les enquêteurs ont donc prélevé 126 produits pour les faire analyser par le Service commun des laboratoires (SCL) de Marseille, pour en vérifier la conformité en termes de qualité ou de provenance. Le nombre d’infractions relevées est impressionnant.

49% de produits non-conformes dans les huiles d’olive testées

Les résultats des analyses de la SCL et des vérifications de la DGCCRF n’auront finalement permis de décréter totalement conformes que 25,5% des produits, autant sur l’étiquetage que sur la qualité de l’huile en elle-même. 25,5% d’autres produits ont été jugés non-conformes, mais pour des problèmes d’étiquetage.

Mais 49% des produits ont été jugés non conformes soit pour des défauts graves au niveau de l’étiquetage, comme l’absence de la mention de l’origine, soit pour une qualité d’huile vendue comme vierge extra et qui n’était, au final, que vierge.

Les Français ont donc plus d’une chance sur deux d’acheter une huile non-conforme… raison pour laquelle la DGCCRF invite à la plus grande prudence et conseille de privilégier les huiles AOP ou AOC car ces appellations sont très strictes et protectrices du consommateur.

À lire aussi L'huile d'olive : 8 recettes de beauté méditerranéennes

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.