Le commerce en ligne tient bon malgré la crise

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 23/09/2020 à 12:24

Ayant vécu une véritable envolée durant le confinement, le commerce en ligne continue de maintenir sa bonne santé en France.

ecommerce
Entre mai et septembre, les ventes en ligne ont augmenté de 27% par rapport à la période janvier-mars 2020.

Une augmentation des ventes en ligne

Le commerce en ligne ne connaît pas la crise. Alors que la situation économique se tend, plombée par une crise sanitaire qui s’allonge, le commerce en ligne semble tirer son épingle du jeu, en France. Le confinement lui avait permis de prendre une belle envolée. Depuis la fin de cet isolement forcé, l’e-commerce continue d’afficher sa bonne santé.

En témoigne la publication des données du cabinet Foxintelligence et du cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group. Dans cette synthèse, les deux cabinets révèlent qu’entre le 11 mai dernier, date du début du déconfinement en France, et le 6 septembre, les ventes en ligne ont augmenté de 27% par rapport à la période de référence de janvier-mars 2020.

Courses à domicile, bricolage et électronique

Dans le détail, plusieurs secteurs de la vente en ligne ont évolué sur cette période. Ainsi, la vente de denrées alimentaires en ligne, poussée par les livraisons à domicile ou encore les drive, qui avait explosé durant le confinement, a subi un petit ralentissement durant l’été, mais repart à la hausse depuis quelques semaines. Cela dit, ce segment n’est pas le grand gagnant de l’e-commerce.

D’après l’étude de ces deux cabinets, les segments du bricolage et de l’électronique grand public sont les véritables vainqueurs. D’après le cabinet Foxintelligence, il s’agit des segments qui dominent traditionnellement le commerce en ligne. Sur la période étudiée, ils ont respectivement grimpé de 23 et 29%.

À lire aussi Acheter sur Internet : les astuces étape par étape

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.