Le prix des masques chirurgicaux devrait « encore baisser »

Nicolas Boutin - publié le 21/09/2020 à 13:00

Michel-Édouard Leclerc, le PDG de l’enseigne de grande distribution, a indiqué, vendredi 18 septembre sur Franceinfo que le prix des masques chirurgicaux allait de nouveau baisser dans les supermarchés.

Masque
Le PDG du groupe Leclerc prévoit une future baisse du prix des masques chirurgicaux.

Des coûts d’approvisionnement élevés

Si le masque chirurgical était vendu 60 centimes à la sortie du confinement, il est désormais de 40 centimes à l’unité et devrait encore baisser dans les prochaines semaines, a expliqué sur Franceinfo Michel-Édouard Leclerc, le président de l’enseigne Leclerc.

Il justifie des prix plus élevés au mois de mai par des coûts d’approvisionnement élevés. « Affréter un avion coûtait 300.000 € au début de la crise, 1,1 million juste après le déconfinement », rapporte-t-il. C’est par bateau que les coûts d’importation sont désormais « plus intéressants », a fait savoir le PDG.

Vers un masque à 20 centimes ?

Un coût plus élevé qui s’explique également par l’interdiction en France de vendre à perte. « Il a fallu liquider les stocks », rappelle Michel-Édouard Leclerc. Le prix du masque jetable pourrait s’approcher des 20 centimes l’unité dans les semaines à venir.

Le PDG de l’enseigne française a également indiqué que la demande de masques faits en tissu était assez faible. « Les Français n’achètent pas tellement de textile, ils restent sur les bras de la plupart des distributeurs », observe-t-il.

À lire aussi Les meilleurs magasins de destockage pour profiter de prix de soldes hors saison

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.