Une pénurie de sachets de ketchup guette

Paolo Garoscio - publié le 08/04/2021 à 10:30

On avait connu le risque de pénurie de papier toilette, risque encore existant aujourd’hui. On connaît une pénurie de composants électroniques dans le monde entier. Mais celle qui guette en ce moment les États-Unis est peut-être la plus absurde de toutes les pénuries qu’on peut imaginer durant une pandémie mondiale : une pénurie de sachets de ketchup.

sachet ketchup frites accompagnement
Les sachets de ketchup sont plus demandés que ce que propose l'offre.

Trop de livraisons de repas à domicile

Faut-il s’inquiéter réellement de cette information du Wall Street Journal, confirmée par le principal intéressé à savoir l’entreprise Heinz, leader du ketchup ? Difficile à dire. Néanmoins, elle est réelle : les sachets de ketchup, ces petites doses de quelques millilitres de sauce à la tomate qui accompagnent les repas livrés ou encore les fast-foods, pourraient venir à manquer.

En cause ? L’augmentation du nombre de repas que les ménages se font livrer à cause de la pandémie et donc de la fermeture des restaurants. Sans surprise, c’est aux États-Unis, pays où la malbouffe est reine, que ça inquiète le plus. Heureusement, Heinz a pris des mesures pour éviter que les frites ne soient accompagnées que d’un peu de sel.

Les ménages n’achètent plus de bouteilles de ketchup

L’augmentation du nombre de repas livrés conduit également, selon Heinz, à un changement dans les habitudes de consommation : disposant désormais de petits sachets de ketchup à chaque repas, les ménages achètent moins de bouteilles… se retrouvant sans ketchup et donc étant tentés de commander à nouveau pour en avoir. Un cercle vicieux qui augmente le risque de pénurie.

Mais Heinz a une parade : pour éviter de se retrouver en rupture de stock, les usines du groupe ont réorienté leur production pour augmenter de 25% celle de petits sachets. De quoi permettre à l’entreprise de produire, à terme, 12 milliards de sachets de ketchup par an.

À lire aussi Conseils pour intégrer plus de fruits et légumes dans son alimentation

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.