Soldes : les commerçants demandent une ouverture les dimanches

Nicolas Boutin - publié le 21/01/2021 à 09:00

Cette année, les soldes d’hiver commencées ce mercredi 20 janvier se dérouleront jusqu’au 16 février. Les enseignes de l’habillement demandent de pouvoir ouvrir les quatre dimanches.

Soldes
La période de soldes s'étale du 20 janvier au 16 février 2021.

Une demande généralisée

Invoquant les pertes liées au couvre-feu et la possibilité de mieux répartir les flux de clients sur la semaine, les grandes fédérations de l’habillement ont demandé au gouvernement de pouvoir ouvrir tous les dimanches des soldes d’hiver. Ceux-ci, s’étalant du 20 janvier au 16 février, avaient été repoussés pour pallier la crise issue de la crise sanitaire.

La demande de pouvoir ouvrir le dimanche doit être déposée par les enseignes auprès du préfet. Cette démarche est considérée comme contraignante pour les commerçants, qui demandent une possibilité plus générale d’ouverture.

Des pertes à compenser

L’enjeu de cette demande est de compenser les pertes liées au couvre-feu, qui supprime de facto tous les achats en « sortie de bureau », qui représentent pourtant entre 20 et 25% du chiffre d’affaires de certains commerces. L’ouverture pendant les quatre dimanches des soldes est d’autant plus nécessaire que l’année 2021 a mal débuté, le mois de janvier étant marqué par une diminution de 40% de l’activité.

L’autorisation accordée par le gouvernement d’ouvrir tous les dimanches de janvier n’entraînerait cependant pas une obligation pour les enseignes, qui peuvent choisir de demeurer fermées ces quatre dimanches. D’autant plus que ces soldes ne s’annoncent pas aussi profitables que d’habitude. Selon un sondage Spartoo/Ifop en effet, 73% des Français comptent profiter des soldes, contre 80% l’année dernière.

À lire aussi Les arnaques à éviter pendant les soldes

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.