Alimentation : comment bien ranger ses placards ?

Florian Billaud - publié le 09/09/2019 à 14:30

Ranger ses placards est primordial si l’on veut éviter le gaspillage alimentaire ou les invasions d’insectes, tout en cuisinant plus rapidement. Un placard bien rangé vous permet de savoir au premier coup d’œil si vous avez tout ce qu’il faut pour cuisiner votre repas du jour. Il est temps de faire le ménage !

Vider et trier ses placards

La première chose à faire est de vider tous vos placards contenant des denrées alimentaires. Vous pouvez en profiter pour réorganiser également votre vaisselle et vos ustensiles de cuisine si vous le souhaitez. Triez dans un premier temps les aliments selon plusieurs modes : ceux qui sont périmés, ceux qui le seront bientôt, ceux que vous avez encore le temps de consommer, et ceux que vous ne cuisinerez pas. Mettez ces dernier dans un sachet à part et vous pourrez, par exemple les donner à un voisin, un ami, ou une association de distribution de nourriture.Si certains aliments sont totalement périmés et impropres à la consommation, vous devrez malheureusement vous en débarrasser. Mettez à part dans un carton les produits dont la date vient juste d’être dépassée mais qui semblent comestibles, et ceux bientôt périmés. Dans un dernier carton, rangez l’ensemble des produits que vous allez consommer, mais qui ont encore plusieurs semaines ou plusieurs mois devant eux.

Vérifier les dates de péremption

Lorsque la date limite de consommation est dépassée depuis longtemps, pas la peine d’insister. Cependant, si votre produit comporte la mention « à consommer de préférence avant le », que cette date est à peine dépassée, et que ce produit a l’air tout à fait normal, pourquoi vous en priver ? Il vous suffit de le consommer rapidement.Vérifiez donc autant la date limite de consommation, que l’apparence du produit, surtout pour les produits secs et les conserves, qui peuvent être consommés plusieurs semaines après la date limite.

Un nettoyage s’impose

Un coup d’aspirateur, et toutes les miettes auront disparu du fond de vos placards ! N’hésitez pas ensuite à passer un coup d’éponge imbibée d’eau et de vinaigre blanc, ou de javel si vous constatez de la moisissure. Dans ce dernier cas, laissez aérer plusieurs heures, et rincez à l’eau, avant de remettre de la nourriture à l’intérieur.Pour lutter contre les éventuels visiteurs indésirables, comme les fourmis, mouches et autres mites alimentaires, il existe plusieurs solutions naturelles, comme les huiles essentielles. Par exemple, vous pouvez vous procurer une pierre à huiles essentielles, ou prendre un bouchon de liège non-traité, et mettre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou de menthe. La menthe peut aussi être mise séchée sous forme de petites branches aux quatre coins de votre placard. Enfin, il est possible de placer quelques clous de girofle au fond d’une coupe, afin d’éloigner les insectes.

Classer les aliments par famille

Définissez des groupes alimentaires pour classer vos denrées. Mettez en avant les produits qui seront bientôt périmés, et prévoyez des menus les incluant pour les prochaines semaines. Vous pouvez trier et classer les aliments comme bon vous semble ! Par exemple, les céréales sèches (pâtes, riz, semoule) peuvent être rangés d’un côté, les condiments de l’autre, les nécessaires à dessert (farine, sucre, chocolat, vanille) dans un troisième espace, et ainsi de suite.L’important est de ranger vos aliments de la manière la plus pratique pour vous. Afin d’éviter les boîtes et emballages qui encombrent souvent nos placards, vous pouvez choisir de répartir vos céréales, condiments et légumes secs dans des bocaux en verre – plus pratiques et esthétiques, ou des récipients réutilisables, d’autant plus si vous vous fournissez dans les vracs.Cela vous permettra également d’éviter que des insectes élisent domicile dans des paquets ouverts.

Organiser de manière pratique

Pourquoi ne pas organiser vos placards en fonction de votre manière de cuisiner ? Par exemple, vous pouvez mettre votre nécessaire à petit-déjeuner (boîtes de thé, bocal de sucre, paquets de café et de céréales) dans un plateau à côté de votre cafetière, ou ranger tous vos condiments au-dessus du plan de travail. Attention à ne pas laisser vos bouteilles transparentes à la lumière, comme les bouteilles d’huile et de vinaigre, préférez les endroits sombres et accessibles.Les produits lourds et hermétiques (bouteilles, packs de lait et d’eau) peuvent être rangés sous votre évier, par exemple, mais évitez absolument d’y ranger vos aliments secs ! Ils pourraient moisir à cause de l’humidité. En bref, organisez-vous selon la taille de votre cuisine, et votre manière de consommer !

Ranger et acheter selon son mode de consommation

Ce dernier point est particulièrement important, car vous n’avez pas envie de passer un après-midi à tout ranger, et de recommencer la semaine suivante. Il faut donc vous tenir à votre nouveau système de rangement, et ne pas hésiter à y inclure toute la famille, en lui demandant de vous aider et de respecter les nouveaux emplacements. Vous pouvez vous aider d’étiquettes indiquant le coin « céréales », « fruits secs » ou « desserts », par exemple, mais aussi utiliser des corbeilles, bocaux et autres récipients permettant de rendre les aliments facilement visibles et identifiables.Enfin, n’oubliez pas de réguler vos achats, et de limiter les aliments achetés sur un « coup de tête ». Vous pouvez établir une liste et vous y tenir, par exemple. N’hésitez pas à consulter nos articles sur la meilleure manière de faire ses courses et comment ranger son frigo.

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.