Astuce anti-gaspillage : je cuisine les épluchures

Marie Caillet - publié le 14/05/2020 à 14:30

Peaux, écorces, trognons, pépins, noyaux, côtes, tiges, cosses, fanes, pelures, tiges, peaux... De nombreuses épluchures peuvent être réutilisées en cuisine. Même les grands chefs s'y mettent !  

Les bienfaits des épluchures

Il fut un temps où les épluchures étaient jetées à la poubelle ou, dans le meilleur des cas, données aux poules et aux cochons, mais on redécouvre depuis quelques années leurs vertus :

  • Elles sont économiques : cuisiner ses déchets alimentaires permet d'optimiser les dépenses de nourriture et de serrer un peu moins la ceinture.
  • Elles sont écologiques : manger les épluchures, c'est une solution à la fois saine et anti-gaspi. Cela permet aussi de réduire les coûts du traitement des déchets. C'est Nicolat Hulot qui va être content.
  • Elles ont des vertus nutritionnelles : c’est dans la peau des fruits et des légumes que se concentrent les vitamines et les fibres. En jetant les pelures, on se prive donc d’une importante richesse nutritionnelle !

Pour profiter au mieux des bienfaits des épluchures, il est impératif de choisir des fruits et légumes bio : pas question de mettre des pesticides dans son assiette.
 

Des épluchures au menu

Il est possible de cuisiner ses pelures et de concocter de succulentes recettes : potages, tartes, purées, omelettes... Rien ne se jette, tout se transforme !

L’épluchure la plus connue et utilisée en cuisine reste sans aucun doute le zeste, partie extérieure, colorée et parfumée de la peau des agrumes. On le prélève avec une râpe, un couteau économe ou un zesteur. Il parfume toutes sortes de plats salés et de desserts, mais peut également être confit au sucre ou au vinaigre (cette dernière version est notamment employée dans les terrines). Mais vous pouvez aussi utiliser graines, fanes et restes de fruits pour concocter un repas anti-gaspi de A à Z !

Voici quelques recettes à base de zeste et autres épluchures qui pourraient bien vous surprendre... 

Pour l’apéritif : graines de courge grillées

Ne jetez plus vos graines de courges, grillez-les : un apéro original et croustillant !

Ingrédients
Graines de courge (citrouille, potiron, potimarron, etc.)

Préparation

  • Après avoir épluché votre courge, récupérez-en les graines en retirant les filaments et les restes de chair. Lavez-les et laissez-les égoutter avant de les essuyer dans un linge propre. 
  • Laissez sécher une nuit dans un endroit chaud et sec. 
  • Préchauffez votre four à 180°C. Étalez les graines sur une plaque de cuisson. Enfournez et laissez-les cuire pendant 20 minutes environ, jusqu’à ce qu’elles prennent de la couleur, mais sans les brûler. 
  • Servez-les en apéritif, mais aussi pour mettre un peu de croustillant dans une soupe ou dans une salade. Conservez-les dans un bocal.

Le plat : guiche aux fanes de carottes

Ingrédients
1 botte de fanes de carottes
1 pâte brisée
1 œuf
15 cl de crème liquide
15 cl de lait de coco
1 oignon
1 échalote
50 g de lardons
70 g de gruyère râpé
Gingembre, muscade, cumin, poivre

Préparation

  • Laver les fanes de carottes, enlever les tiges dures, les blanchir 5 minutes à la vapeur. 
  • Pendant ce temps, émincer l’oignon, l’échalote, les lardons. Les faire dorer à la poêle. 
  • Émincer finement les fanes, les répartir sur le fond de tarte avec l’oignon, l’échalote et les lardons. 
  • Battre l’œuf avec la crème fraîche, le lait de coco, les épices. 
  • Verser sur le fond de tarte garni. Parsemer de gruyère râpé. Faire cuire le tout au four.

Le dessert : smoothie pommes poires au miel et à la cannelle

Ingrédients
2 pommes et 2 poires
10 cl de lait
1 cuillère à soupe de miel
1 pincée de cannelle en poudre

Préparation

  • Coupez les fruits en morceaux. Versez-les dans un blender, ajoutez le lait, le miel, la cannelle en poudre et mixez le tout. 
  • Si la consistance est trop épaisse à votre goût, vous pouvez rajouter du lait ou simplement filtrer la préparation. Servez frais !

Pour digérer (avec modération) : limoncello italien

Ingrédients
3 citrons
50 cl d’alcool à 90° ou 1 litre d’eau-de-vie de fruit
400 g de sucre
50 cl d’eau

Préparation

  • Faire macérer les zestes de citrons 10 jours dans 1/2 litre d’alcool ou d’eau-de-vie. Retirer les zestes au bout de 10 jours. 
  • Si vous utilisez l’alcool et non l’eau-de-vie, diluer les 400 g de sucre dans 1/2 litre d’eau. Ou dans le 1/2 l d’eau-de-vie restant. Mélanger les 2 liquides. Mettre en bouteille. 
  • Ce limoncello se conserve au réfrigérateur et se déguste bien frais.

Convaincu par la cuisine des épluchures ? Adaptez cette philosophie à tous vos produits et préparez bouillons, fumés et autres consommés avec des carcasses de volaille ou encore des écorces de crustacés. Un véritable éco-cuisinier !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.