Comment bien conserver ses fruits et légumes en hiver ?

Marie Caillet - publié le 14/01/2021 à 14:30

En hiver, il est plus facile de conserver longtemps ses légumes. Mieux vaut cependant choisir des conditions optimales pour éviter les mauvaises surprises : moisissure, pourriture, ou tout simplement dégradation d'un légume arrivé à maturité. Voici 4 astuces pour que votre stock passe l'hiver intact.

Huile et vinaigre, vos meilleurs alliés

Il existe une méthode simple et économique pour conserver ses légumes : mettez-les dans de l’huile ou du vinaigre de bonne qualité. Vous pouvez employer cette technique pour conserver vos champignons, vos cœurs d’artichauts, vos poivrons, vos olives, vos tomates séchées ou encore vos petits oignons.

Il existe plusieurs recettes pour faire ses conserves : à vous de choisir !

La stérilisation, pour éloigner les bactéries

La stérilisation est un moyen sûr pour garder pêches, haricots, cornichons, tomates, poivrons, etc. à l’abri des microbes et des bactéries. Cette technique à l'intérêt de permettre la conservation de légumes d'été et de printemps. Elle est aussi relativement simple. 

Une fois que vous avez rempli vos bocaux, mettez-les dans un stérilisateur. Si vous n’en avez pas, pas de panique, vous pouvez très bien utiliser un autocuiseur ou une casserole remplie d’eau bouillante. Après une heure (temps minimum requis pour tuer les bactéries, les germes et assurer la fermeture hermétique), vous pouvez ôter vos bocaux de l’eau, les essuyer et les mettre dans vos placards.

La cave, l’endroit idéal pour entreposer vos fruits et légumes

Si votre cave est bien obscure, ventilée et que sa température générale se situe entre 8 et 13 °C, vous pouvez l’utiliser pour ranger les récoltes de votre potager en attendant le retour des beaux jours. 

Parmi les légumes qui se conservent dans la cave figurent les pommes de terre, les carottes, les navets et les betteraves. Une fois la récolte terminée, triez vos légumes afin d’éliminer les produits tâchés et/ou abîmés qui ne se conservent pas longtemps. Brossez délicatement le reste pour enlever la terre qui y est collée. Mettez ensuite vos légumes dans des silos en les recouvrant de couches de sable.

Vous pouvez aussi utiliser votre cave pour entreposer vos pommes, vos poires et vos coings. Pour cela, mettez vos fruits dans des clayettes en bois en prenant grand soin de les espacer pour que l’air puisse circuler librement. Disposez-les sur un seul niveau (cela limite les risques de propagation en cas de pourriture ou moisissure). Faites une vérification hebdomadaire afin d’enlever à temps les fruits abîmés.

Si votre maison est équipée d’un grenier, vous pouvez utiliser cette pièce pour conserver les herbes aromatiques. Pour cela, ficelez-les de manière à former un bouquet que vous suspendrez la tête en bas. Cette pièce à la fois plus chaude et plus sèche que la cave est aussi l’endroit idéal pour conserver vos haricots secs et vos fruits secs.

Pensez à la congélation

Le congélateur est bien pratique pour faire des économies ! En effet, il vous permet de conserver vos légumes de multiples manières. Vous avez le choix entre les blanchir à l’eau avant de les mettre dans des sacs de congélation ou des boîtes spéciales, ou bien confectionner des plats cuisinés. 

Pour les fruits, vous pouvez les congeler crus (mais ils risquent de perdre de leur saveur) ou en faire des sorbets.

Ces astuces de conservation vous permettent de préserver les saveurs de vos légumes, qu'ils soient d'hiver ou d'été. À vous les conserves maison et les petits plats mitonnés ! 

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.