Comment éviter les pièges dans les rayons ?

Florian Billaud - publié le 05/09/2019 à 14:30

Se déplacer dans un magasin peut rapidement se transformer en parcours du combattant. Les offres sont partout, et les grandes surfaces tenteront par tous les moyens de vous séduire. Découvrez comment optimiser votre temps de courses, tout en évitant les rayons "piège".

Commencez par le fond du magasin

Les magasins sont organisés de telle sorte que vous vous retrouvez rapidement dans des rayons non-alimentaires, où la tentation de craquer pour un petit pull ou le dernier livre de votre auteur préféré est grande. Pour ne pas céder à la tentation, il vaut mieux commencer par le rayon des boissons, qui sont de toute manière les produits les plus lourds, à poser au fond du caddie. Cette astuce est très intéressante car elle donne également l’impression que votre caddie est déjà plein. Vous aurez donc moins tendance à vous ruer sur des produits dont vous n’avez pas besoin pour le "remplir". Remontez ensuite l’allée centrale à contre-sens. Cette règle est très utile car les caisses à l’avant du magasin sont souvent moins prises d’assaut. C’est déjà ça de gagné sur le temps alloué aux courses ! S’il y a une entrée secondaire du magasin, n’hésitez pas à passer par là ! Vous y verrez moins de promotions alléchantes, destinées à attirer le client.

Attention aux promos de l'allée centrale

La plupart des consommateurs se déplacent dans l’allée centrale du magasin, où les "Tête de Gondole", des espaces en bout de rayon qui regorgent toujours de promotions alléchantes, sont bien visibles par les clients. En effet, les marques font tout pour apparaître dans ces endroits stratégiques, car elles augmentent leur potentiel de vente. Les magasins en profitent, au passage, pour se faire de belles marges sur ces emplacements. Ayez le bon réflexe quant à ces offres : "Est-ce sur ma liste ? Est-ce un produit que je consomme régulièrement ? En ai-je vraiment besoin ?". N’hésitez pas à comparer avec le même produit en rayon, pour vous assurer que le prix de la promo est plus intéressant.

Comparez systématiquement les produits et les formats

Comparer le prix au litre ou au kilo permet de faire des économies, et les consommateurs ont pris cette bonne habitude pour payer moins cher et faire un maximum d’économies. Mais prenez aussi le temps de comparer plusieurs marques et format. Par exemple, le format familial n’est pas toujours le plus économique. Comparez les prix au kilo, et les marques. Certains produits coûtent plus cher à cause du packaging, alors que la composition est sensiblement la même. Rappelez-vous qu’en cas d’achat en grande quantité, les formats importants sont également plus intéressants, car ils limitent le nombre de déchets dans l’environnement. Sachez que les produits les plus chers se trouvent généralement à hauteur des yeux. Les tablettes situées entre 1m20 et 1m70 sont facturées plus chères aux marques qui, pour avoir une marge suffisante, augmentent à leur tour le prix des produits. N’hésitez pas à comparer les produits sur le bas des étagères, vous ferez de meilleures affaires !

A consommer rapidement, moins cher

Vous avez sans doute déjà croisé des produits frais avec des étiquettes affichant des réductions de -30 voire -50 % et la mention « à consommer rapidement ». Pour inciter le consommateur à acheter les produits proches de la date limite de consommation, les enseignes n’hésitent plus à baisser les prix. L’intérêt pour l’enseigne est de ne pas mettre son stock à la poubelle et pour le client, c’est surtout l’occasion de payer moins cher. Laitages, viandes, fruits et légumes, tous les rayons frais sont concernés.Trouver ces offres relève principalement d’un coup de chance, on ne peut donc pas compter là dessus systématiquement. Ces offres sont relativement prisées, et il est plus facile de les dénicher le samedi soir (veille de fermeture hebdomadaire) ou alors en tout début de matinée. "Préférez les dernières minutes avant la fermeture du magasin pour faire vos achats. Par exemple, allez le samedi soir au magasin avant sa fermeture, les produits en fin de date de consommation sont en réduction (viandes et poissons...). Achetez-les et une fois à la maison, soit on consomme dans le week-end, soit on trouve une place dans le congelo...", nous conseille wawaaw. Certains magasins ont planché sur le sujet et proposent désormais des « frigos à consommation rapide ». Il s’agit de regrouper toutes les offres proches de la date limite de consommation, en promotion : un moyen rapide de payer moins cher. Ces frigos sont souvent en fin de rayon donc n’hésitez pas à vous enfoncer pour avoir, peut-être, la bonne surprise d’en découvrir un dans votre magasin. Sinon, soyez attentif, les étiquettes sont souvent « fluo » pour démarquer ces produits du reste du stock. Cette "tactique" a été très utile pour Nyalia : J’utilise cette astuce et j’adore ;! Je n’achète plus que de la viande en fin de date qui est fortement réduite, à -30 %, -50 % j’ai réduit d’environ 40 € par mois le budget viande. Je fais pareil pour les yaourts, j’ai réduit de 5 € à 10 € par mois le budget yaourts.

Je goûte !

Marques, produits distributeurs, premiers prix... Pour un paquet de pâtes on a souvent le choix entre plusieurs dizaines d’articles différents, et c’est pareil dans tous les rayons. Choisir c’est une question de prix, mais pas seulement... Les prix peuvent en effet varier du simple au triple. En dehors de l’emballage et de la qualité des matières premières, c’est surtout la notoriété qui fait le prix. Alors pourquoi ne pas vous faire votre propre opinion en goûtant les produits et en comparant ? Pour rallier votre famille ou vos amis à votre cause, testez ensemble les produits à l’aveugle. Vous aurez sans doute des surprises, de celles qui feront plutôt plaisir à votre budget. Il est révolu le temps où les produits distributeurs et les articles discount étaient, soi-disant, des versions au rabais des produits de marques. Si vous n’avez pas apprécié un produit, n’hésitez pas à vous rapprocher des services consommateurs concernés. Avec un peu de persuasion, ils vous rembourseront peut-être les produits. Qui ne tente rien n’a rien ! Et vous ? Vous êtes plutôt marques, produits distributeurs ou premiers prix ? Dites-nous pourquoi !

Les formats familiaux : bons ou mauvais plans ?

« Achetez plus et payez moins ! » Voilà une affirmation qui a encore de beaux jours devant elle. Et pourtant, elle ne se vérifie pas toujours et de nombreuses marques se servent de ce lieu commun pour vous duper. Comparer le prix au litre ou au kilo est donc la seule solution pour savoir si l’offre est intéressante. Cependant, certains formats familiaux sont de vraies bonnes affaires : c’est un moyen payant pour votre budget mais aussi pour l’environnement. En limitant les emballages individuels et en favorisant les grands formats, vous contribuez à réduire les déchets, tout en diminuant l’utilisation du plastique, du métal ou du papier dans la fabrication des packagings.

Dégustations : un vrai bon plan ?

Les dégustations de produits proposés par un vendeur avenant risquent de vous coûter cher. Difficile de résister à un petit encas gratuit proposé avec le sourire ! Avant de craquer, posez-vous les bonnes questions : "Pourquoi achèterai-je ce yaourt alors que je n’en mange jamais d’habitude ? Est-ce que ce produit est sur ma liste de course ?" S’il faut parfois savoir se faire plaisir, faites tout de même attention au prix du produit. Peut-être existe-t-il un produit similaire moins cher ! Si vous ne pouvez pas vous permettre d’écart dans votre budget, esquivez les stands de dégustation. Et pour éviter de craquer, faites vos courses le ventre plein, vous serez moins tenté !

Plats préparés, attention danger !

Plats minutes et repas tout prêts surgelés sont les pires ennemis de votre porte-monnaie !Et même s’il est tentant de s’éviter une heure devant les fourneaux tous les jours, sachez que ces plats font grimper le prix de vos achats à toute vitesse. Mieux vaut prendre un peu de temps à cuisiner, et réaliser de belles économies, tout en dégustant des plats maison. De plus, vous éviterez les sucres et graisses superflus. Pourquoi ne pas organiser des sessions de cuisine le week-end, et mettre vos bons petits plats au congélateur afin d’en avoir pour toute la semaine ? Vous gagnerez du temps en rentrant du travail, et passerez un bon moment en famille. Quoiqu’il en soit, évitez les rayons de plats préparés !

Gare au passage à la caisse

Le dernier piège mais pas le moindre se trouve au passage en caisse. En attendant de poser vos articles sur le tapis roulant, chaque étal devant les caisses vous propose bonbons, magazines, chewing-gums et autres douceurs. Le montant total de vos achats peut donc grimper de quelques euros, d’autant plus si vos enfants réussissent à vous convaincre de leur acheter ce délicieux paquet de caramels à 3 €. Résistez à la tentation, car le prix de vos cours pourrait rapidement en pâtir. Mettez-vous également d’accord à l’avance avec vos enfants : s’ils font une scène pour une douceur, ils ne vous accompagneront plus faire les courses, un point c’est tout . En utilisant à bon escient toutes ces stratégies, vous êtes certain de ne pas vous faire piéger dans les rayons. Pour plus de sécurité, faites vos courses après avoir mangé, et réalisez une liste précise avant de partir. L’important étant de la respecter à la lettre sans vous laisser tenter par des achats compulsifs. Vous réaliserez de belles économies !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.