Alimentation : où trouve-t-on de l'huile de palme ?

Florian Billaud - publié le 05/03/2020 à 09:15

Il n'y pas que le Nutella qui est concerné. L'huile de palme se niche partout, dans les gâteaux, les céréales, les confiseries, et même dans certains produits laitiers, laits infantiles, viandes et boissons. En quoi cela pose-t-il problème ?

L'huile de palme, mauvaise pour la santé et la planète

L’huile de palme devrait être surtaxée en France à partir de l’an prochain. La fameuse "taxe Nutella", baptisée ainsi parce que la célèbre pâte à tartiner du groupe italien Ferrero en contient, devrait grimper à 90 € par tonne en 2020. Pourquoi une telle taxe ? Pour plusieurs raisons : d’abord, l’huile de palme serait mauvaise pour la santé. Il s’agit en effet d’une huile végétale très riche en acides gras saturés. Or, manger trop d’acides gras saturés augmente le mauvais cholestérol et ce faisant, accroît le risque de déclencher un jour une maladie cardio-vasculaire. Ce n’est pas tout : l’huile de palme détruirait l’environnement via la déforestation. En effet, l’huile de palme vient du palmier. Pour installer les plantations, la forêt tropicale est défrichée, de manière souvent illégale, et convertie en palmeraies géantes, notamment en Indonésie et en Malaisie.

L'huile de palme est présente dans de nombreux aliments

Reste que, si la nouvelle taxe a été baptisée Nutella, l’huile de palme est en fait présente dans de nombreux aliments. Comme l’explique un article du Figaro, elle est partout : « des confiseries aux plats préparés, en passant par certains produits laitiers, gâteaux, céréales, desserts, légumes, viandes, sauces ou boissons, on trouve cette graisse végétale dans presque tous les rayons de produits alimentaires ». Pourquoi trouve-t-on de l’huile de palme dans autant de produits ? Parce que grâce à sa forte teneur en acides gras saturés, l’huile de palme permet de donner une consistance et une texture idéales aux produits. Depuis décembre 2014, la législation européenne rend obligatoire l’indication de toutes les huiles individuelles sur l’étiquetage de produits alimentaires. Il suffit donc de bien lire les étiquettes, pour savoir si le produit visé contient ou non de l’huile de palme ! Pour en savoir plus L’huile de palme, ce poison qui nuit à vos enfants et à la planète

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.