Frigo ou air libre : comment conserver ses légumes ?

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

Un Français gaspille en moyenne près de 20 kilos de nourriture chaque année. Et les légumes sont parmi les aliments les plus touchés par le gaspillage alimentaire. Alors comment conserver ses légumes, et réaliser de belles économies tout au long de l’année ?

Conserver ses légumes au frais

Sachez tout d’abord que les légumes doivent généralement se consommer rapidement, à moins d’en faire des conserves ou de les surgeler. Ainsi, le frigo n’est pas la solution à tous vos problèmes, puisque certains légumes ne supportent pas d’y séjourner !Quels légumes pouvez-vous conserver au réfrigérateur ? Asperges, choux en tous genres, aubergines, concombres, courgettes, salades, poireaux, champignons ou encore haricots frais, tous doivent séjourner au frigo pour une meilleure consommation.

Conserver ses légumes dans le bac du frigo

Le bac à légumes du frigo peut également accueillir bon nombre de légumes. Endives, carottes, poivrons, artichauts, radis, avocats, ou encore céleris, n’hésitez pas à les y ranger ! La plupart de ces aliments doivent être emballés au préalable dans un sac en plastique ou en papier, afin de ne pas entrer en contact avec les autres, ou de pouvoir les consommer quelques jours de plus.Parmi les légumes du frigo, qu’ils séjournent dans le bac ou non, certains doivent être emballés avec du papier absorbant, comme les salades, endives ou encore pousses d’épinards.

Conserver ses légumes à température ambiante

Certains légumes préfèrent les endroits secs, sombres et frais. C’est le cas des pommes de terre, oignons, tomates, courges, ail, avocats (à consommer plus vite que s’ils sont dans le bac à légumes), ainsi que des noix et des noisettes. Et pas d’emballage qui tienne ! Il vaut mieux laisser ces légumes à l’air libre, afin qu’ils mûrissent en tout quiétude.A température ambiante, la conservation dépend du produit. Des pommes de terre pourront se garder jusqu’à 3 ou 4 mois si elles sont dans l’endroit idéal. L’oignon jaune, quant à lui, peut se conserver près de 2 mois. Attention, donc, au mode de conservation.

Quels sont les risques ?

Certains légumes, en mûrissant, produisent autour d’eux de l’éthylène, qui accélère la maturation. Il faut donc éviter de laisser trop attendre ses légumes, de peur qu’ils ne pourrissent, et certains légumes ne doivent pas entrer en contact entre eux, comme la pomme de terre et l’oignon.Attention à respecter le lieu de conservation propre à chaque légume, car vous risquez de perdre toutes les valeurs nutritives de vos aliments. C’est le cas de la tomate qui, conservée au frigo, perd l’ensemble de ses qualités nutritionnelles. Enfin, respectez absolument l’absence de lumière et d’humidité des lieux de conservation extérieure de vos légumes ! Certains aliments, comme la pomme de terre, ont tendance à germer et perdre leur saveur s’ils sont exposés à la lumière ou se situent dans un endroit humide.

Astuce de conservation : le panier à légumes

A cause, en grande partie, de leur production d’éthanol, la plupart des légumes ne doivent pas être en contact direct les uns avec les autres. Si le problème ne se pose pas dans le frigo, où la plupart des aliments restent dans leur emballage, cela devient plus compliqué pour ceux conservés à l’air libre.Le panier à légumes est la solution miracle ! Il permet d’entreposer vos légumes à l’air libre, sans qu’ils ne s’abîment. Si vous disposez d’un garage propre et sec, ou d’un cellier, vous pouvez acheter de petits paniers à étages pour y entreposer vos légumes. En cas de manque de place, pourquoi ne pas installer quelques crochets au plafond du cellier ou de la cuisine, afin d’y suspendre plusieurs petits paniers ? En plus du côté pratique, cela donnera un véritable charme à votre environnement.Enfin, n’oubliez pas que pour éviter le gaspillage, il vaut mieux consommer rapidement vos légumes, quitte à retourner plus d’une fois au marché dans la semaine, afin de refaire le plein de produits frais !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.