Jus de fruit : pur jus, concentré ou nectar ?

Marie Caillet - publié le 25/05/2020 à 14:30

On est parfois perdu dans le rayon jus de fruits : nectar, avec pulpe, allégé, concentré... Pas facile de choisir ! Voici quelques conseils pour choisir le jus de fruits adapté à vos besoins diététiques.

Comment décrypter les appellations ?

Un même fruit peut être transformé en jus selon des procédés différents :

  • Le « pur jus » s’obtient en pressant directement les fruits, il ne subit aucun ajout de sucre ni d’autre additif. C’est en quelque sorte la Rolls des jus de fruits !
  • Le jus « à base de concentré » est obtenu à partir d’une sorte de pâte issue du pur jus dont on a supprimé l’eau afin de faciliter son transport. Ces produits sont souvent de bonne qualité et un peu moins cher que les pur jus.
  • Le nectar est un jus fait à partir de fruits plus consistants, moins juteux, comme la banane, l’abricot, la pêche. Pour faire ces nectars, on ajoute de l’eau et du sucre à une purée issue des fruits écrasés.
  • Attention à la mention « Boisson à ... » : la plupart de ces boissons aux fruits contiennent moins de 15 % de pur jus, le reste n’étant que de l’eau et du sucre.

Et en parlant de sucre...

Les jus de fruits, trop sucrés ?

Tout dépend du fruit, mais en général les jus restent riches en sucre. Les fruits très sucrés comme le raisin contiennent dans leur jus jusqu’à 15 grammes de sucre pour 100ml ! C’est plus que le Coca qui en contient 11 grammes pour 100ml... Pour les nectars industriels, le sucre utilisé est souvent un sirop de glucose, fructose ou saccharose : attention donc à éviter les excès pour ces boissons.

Néanmoins, les jus de fruits peuvent constituer une portion des « 5 fruits et légumes par jour ». Un grand verre suffit par exemple pour remplacer une portion, mais rien ne sert d’en consommer plus. Si vous souhaitez boire des jus plus sains, moins sucrés et acides, regardez plutôt du côté des jus de légumes riches en potassium et chlorophylle, substances dont nous manquons souvent.

Fait maison, c'est mieux !

Les procédés de conservation varient en fonction des types de jus : 

  • Les jus vendus dans les rayons à température ambiante ont subi une pasteurisation. Ils ont donc été chauffés à haute température. Cette chauffe entraîne une perte de vitamines de l’ordre de 10 à 40 % en fonction des marques. 
  • Les jus présents au rayon frais ont subi une « pasteurisation flash » qui altère moins le goût et leur texture, mais en contrepartie, ces jus se conservent moins longtemps.

Le procédé de la pasteurisation supprime toutes les enzymes présentes dans le jus. Ces substances disparaissent à 40°C mais sont pourtant essentielles à notre organisme. Elles participent aux réactions chimiques qui se produisent dans notre corps : si nos aliments ne suffisent pas pour s’en procurer, le corps puisera sur ses réserves et cela finira par nous dévitaliser. Les jus industriels ne remplaceront donc jamais un fruit frais ou les jus faits à la main. Ces derniers ne subissent pas de choc thermiques et conservent donc leurs vitamines et leurs enzymes, à condition de les boire rapidement. De plus cela vous permet de diversifier les goûts et d’essayer de nouvelles recettes.

Un p'tit jus vous permet de faire le plein de vitamines et de repartir avec la banane, à condition de choisir un produit sain et non altéré par la production industrielle. Le mieux est encore de le faire maison pour garder la pêche !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.