Les poissons et la viande à consommer en février

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Au mois de février, les merlans, les bars de ligne, l’agneau, le bœuf et le porc sont très présents sur les étals. Dégustez à volonté les poissons et viandes de saison et profitez des prix avantageux.

Quels sont les poissons de saison à consommer en février ?

  • En février, c’est le moment de savourer les plats de merlans, de maquereaux, de bars de ligne, de dorades grises, de harengs, de tacauds, de chinchards, de congres, de grondins rouges, de limandes et d’églefins.
  • C’est aussi l’occasion de goûter aux succulentes coquilles Saint-Jacques. Le prix est situé entre 25 et 30 € le kilo pendant l’année, mais en février, vous pouvez préparer un délicieux plat pour seulement 20 à 22 € le kilo.
  • Si vous voulez vraiment faire des économies et ne pas vous priver, le lieu noir est un poisson de saison vraiment moins cher à cette époque de l’année. En février, son prix est situé aux alentours de 14 € le kilo. Ce n’est pas son unique avantage. Le lieu noir est riche en protéines (20 g pour 100 g de poisson), en phosphore et en vitamines, aussi il peut remplacer vos viandes. Il est également adapté à une alimentation saine et équilibrée puisqu’il n’est constitué que de viande maigre.

Qu'en est-il des viandes de saison ?

  • Pour le mois de février, retrouvez la bonne saveur du porc, du sanglier, du chapon, du foie gras, du chevreuil ou du perdreau. Ces viandes contiennent une quantité nécessaire de phosphore, de zinc, de fer ainsi que de vitamines B1, B2, B3, B5, B6 et B12 indispensables pour réchauffer votre organisme pendant cette période hivernale. Si vous les achetez entre 11 et 34 € le kilo pendant la saison estivale, leur prix connaît une réduction importante en février.
  • Si vous cuisinez halal, choisissez entre l’agneau, le bœuf, la dinde, l’oie ou le magret de canard. Mais faites attention, bien qu’ils soient bons et se marient facilement avec les autres légumes, l’agneau et le bœuf sont des viandes rouges ! Mangez-les avec modération. Ne dépassez pas le maximum de 500 g par semaine.

Pour changer un peu du poulet ordinaire, préférez le magret de canard. Sa chair est intégralement rembourrée de gras mono-insaturés, ce que les nutritionnistes appellent les « bons gras ». Sa consommation prévient de nombreuses maladies, dont les troubles cardiovasculaires, la goutte et le diabète. En février, vous serez étonné de débourser 20 € pour un kilo de magret de canard sur les rayons, contre 25 € en temps normal.

Quelques règles d'hygiène à respecter

Que ce soit pour la viande ou les poissons, n’oubliez pas que l’hygiène est cruciale.

  • Dès leur achat, placez-les dans des contenants hermétiques à part dans votre réfrigérateur.
  • La surface des poissons et des viandes crues est extrêmement favorable à la contamination des champignons et bactéries. Éliminez tout risque d’intoxication alimentaire en prenant le temps de les nettoyer correctement avant la cuisson.
  • Évitez d’utiliser les mêmes ustensiles de cuisine pour la préparation de la viande et du poisson. Lavez et rincez abondamment les planches à découper, couteaux, bols et plats avant de concocter votre menu.

• Bien entendu, avant de passer de la viande au poisson (ou vice-versa), lavez-vous bien les mains !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.