Les poissons et la viande à consommer en janvier

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Choisir les poissons et viandes à consommer selon la saison vous permet de préparer des plats savoureux tout en faisant des économies. Quels sont les poissons et viandes de saison à mettre dans votre menu en janvier ?

Les viandes à privilégier en janvier

Parmi les viandes les plus courantes à consommer, vous pouvez opter pour :

  • Le bœuf : la viande rouge par excellence, riche en protéines. Cet aliment participe au métabolisme et à l’entretien du système immunitaire. Toutefois, sa consommation excessive peut entraîner des maladies cardiovasculaires. Idéale pour un barbecue, une entrecôte de bœuf coûte aux alentours de 18 euros le kilo en janvier, contre environ 21 euros hors saison.
  • La viande de porc : mieux assimilée par l’organisme lorsqu’elle est cuite à point. Comme elle est grasse, il faut limiter sa consommation. Si hors saison le filet de porc gravite entre 7 à 8 euros le kilo, en janvier il reste autour de 7 euros.
  • Le lapin : qui n’est pas une viande de saison, donc disponible toute l’année. Viande blanche tendre et meilleure en hiver, son prix varie peu et tourne autour de 6 à 7 euros. Bénéfique pour le métabolisme et le système digestif, l’acide urique contenu dans la viande de lapin peut cependant être source de problèmes articulaires en cas d’excès.
  • La volaille est une viande blanche peu calorique (hormis la peau) et très protéinée. Cependant elle reste un des principaux porteurs de salmonelles, et les moyens d’élevage industriels peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de cette viande. En janvier, c’est la saison pour consommer :
  • La dinde : le kilo de l’escalope est d’environ 11 à 12 euros ;
  • La pintade : en moyenne 5 euros le kilo ;
  • L’oie : le label standard tourne autour de 8 à 9 euros le kilo.
  • Le gibier, très prisé pour sa maigreur et son goût sauvage, est particulièrement bon pour la santé, tant qu’il est bien cuit et que vous évitez de consommer les abats. En janvier, vous trouverez principalement du chevreuil (épaule à 7 ou 8 euros/kg), du faisan (15 euros/kg le filet), et du lièvre (17 euros/kg entier).

Les poissons à consommer en janvier

Le calendrier de consommation des poissons a été établi pour garantir la pérennité des espèces. En janvier, certaines espèces sont soit plus savoureuses, soit soumises à des restrictions, donc non disponibles à une autre période :

  • La crevette est peu calorique et nutritive, mais elle peut entraîner des allergies alimentaires. Elle est déconseillée aux individus souffrant de la goutte. La crevette grise coûte environ 12 euros/kg.
  • Le hareng est un poisson de saison riche en oméga 3, bénéfique pour le système immunitaire, circulatoire et hormonal, mais le consommer cru pourrait être une source de bactéries. Le filet de hareng salé vous reviendra à 4 ou 5 euros/kg.
  • Le merlan est considéré comme un des poissons les plus maigres. Léger et digeste, il se consomme à toutes les sauces, et les principaux nutriments sont contenus dans la peau. Comme tous les poissons, il est déconseillé aux individus ayant des allergies aux fruits de mer. Le merlan entier coûte 6 euros/kg, tandis que le filet peut s’élever jusqu’à 16 euros/kg.

La raie se consomme pelée et préparée, car elle possède une forte teneur en ammoniaque. Pauvre en lipides, elle est très riche en protéines et en sels minéraux. Il convient de toujours vérifier la date de pêche pour assurer sa fraîcheur. L’aile de raie pelée tourne autour de 14 euros/kg en janvier.

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.