Les poissons et la viande à consommer en juin

La rédaction - publié le 04/09/2019 à 14:30

Consommer des poissons et des viandes de saison vous permet de réaliser d’importantes économies sur votre budget, et vous contribuez à maintenir l’équilibre biologique des espèces en respectant leur période de reproduction. Voici quelques exemples de poissons et de viandes que vous pouvez consommer allègrement en juin.

Les poissons de saison à intégrer au menu en juin

Manger du poisson est bénéfique à tout point de vue. Riche en protéines et en fer, le poisson est un aliment énergétique qui a l’avantage d’être très peu calorique. Comme les poissons ont une forte teneur en oméga 3, surtout ceux qui sont gras, leur consommation régulière permet d’améliorer votre santé cardiovasculaire.Le principal poisson à consommer en juin est le colin. Ce poisson à chair tendre présente très peu d’arêtes, ce qui est pratique, surtout si vous avez des enfants en bas âge. Le colin possède également des propriétés anti-inflammatoires. C’est pour cette raison que sa consommation est recommandée chez les personnes qui souffrent d’asthme, d’arthrite ou encore de maladies inflammatoires de l’intestin. Des études ont également démontré que manger du colin, et du poisson en général, permettrait d’améliorer l’humeur et d’éviter les dépressions. Pour ce qui est du prix, le colin est assez abordable puisque le kilo vous reviendra en moyenne entre 15 et 17 €.Le brochet rejoint aussi les étals des poissonniers au mois de juin. Ce poisson d’eau douce peut se cuire sans être écaillé. Contrairement aux autres poissons, sa chair est ferme et tient bien à la cuisson. L’inconvénient de ce poisson est sa chair truffée d’arêtes que vous devez retirer après la cuisson. Selon l’endroit où il a été pêché, le brochet peut également avoir un goût de vase peu agréable en bouche. Afin d’éviter ce désagrément, il convient de laisser le poisson tremper pendant au moins une heure dans une eau vinaigrée. Pour ce qui est du prix, il faut compter en moyenne 20 € pour une pièce vidée d’un peu plus d’un kilo.

Quelles viandes de saison manger en juin ?

Le mois de juin est la saison des pigeons. Une pièce de 450 g coûte moins de 8 € à cette période. Cette viande maigre contient cinq fois plus de fer que la viande de bœuf. Pour cette raison, sa consommation est recommandée chez les personnes qui souffrent d’anémie. Le pigeon est également riche en vitamines B3 et B6, en potassium et en phosphore.L’agneau est une autre viande de saison que vous pouvez intégrer à votre menu au mois de juin. Cette viande rouge est riche en zinc, un élément nutritif important, surtout pour les hommes, puisqu’il améliorerait la santé de la prostate. Tout comme la plupart des viandes rouges, l’agneau est riche en protéines, ce qui le rend très énergétique. Même si les acides gras saturés contenus dans l’agneau sont les moins néfastes pour l’organisme, il convient de limiter sa consommation pour ne pas favoriser les risques de maladies cardiovasculaires. Le prix du kilo d’agneau varie en fonction de la pièce que vous désirez acheter. Ainsi, pour un collier d’agneau, il vous faudra compter en moyenne 12 € le kilo contre un peu moins de 20 € pour un gigot d’agneau.Les amateurs de canard pourront aussi se régaler en juin. Contrairement aux idées reçues, le gras du canard n’est pas mauvais pour la santé, puisque la graisse de canard contiendrait cinq fois moins de gras saturés que le beurre. Au contraire, il est riche en gras mono-insaturé qui préviendrait l’apparition des maladies cardiovasculaires. Pour ce qui est du prix, il faudra compter en moyenne 17 à 18 € pour un kilo de magret.

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.