5 erreurs à éviter en achetant du thé

Florian Billaud - publié le 05/09/2019 à 14:30

Il existe de nombreuses variétés de thé, dont les arômes et les bienfaits sont extrêmement différents. Pour déguster un thé de qualité, il est préférable de bien le choisir. Qu’il soit noir, blanc ou vert, nature ou aromatisé, en sachet ou en vrac, mieux vaut éviter certaines erreurs au moment d’acheter du thé.

Erreur n°1 : acheter du thé en sachets

Le thé en sachets est loin d’être d’excellente qualité. Les sachets de thé ne contiennent généralement que de la brisure de feuilles de thé, qui s’apparente même parfois à une sorte de poudre. Au moment de la dégustation, l’amertume et l’astringence prennent le dessus, car l’eau contient beaucoup trop de tanins. Si toutefois vous êtes accro à cette présentation, préférez le thé en sachets de coton ou de mousseline plutôt que le thé en sachets de papier.

Erreur n°2 : acheter du thé bourré de pesticides

Les pesticides n’épargnent pas le thé. Cela est dû au fait que les feuilles des théiers ne subissent aucun nettoyage après avoir été récoltées. Même si les quantités de pesticides et autres produits indésirables ne sont pas exorbitantes, il est préférable de se renseigner sur les marques qui commercialisent des thés non contaminés. Le conseil est d’autant plus à suivre par les grands consommateurs de thé.Bon à savoir : des thés sans pesticidesChanger souvent de thé permet de s’offrir un voyage gustatif et d’être moins exposés aux pesticides et métaux lourds. Sans être nécessairement estampillés « bio », de nombreux thés originaires d’Asie ne contiennent pas de pesticides.

Erreur n°3 : acheter des feuilles de thé en vrac mais brisées

Les feuilles brisées de thé que l’on achète en vrac ne libèrent pas suffisamment d’arômes. De plus, les brisures très fines de feuilles ont tendance à libérer une trop grande quantité de tanins dans l’eau chaude, ce qui altère le goût du thé devenu trop amer. L’idéal est d’acheter des feuilles de thé entières, car elles libèrent une saveur d’une grande finesse.

Erreur n°4 : choisir du thé aux arômes artificiels

Les thés aux arômes artificiels peuvent très bien vous attirer par leur parfum agréable, mais leur pouvoir de séduction s’arrête là. Sur le plan gustatif, ils n’ont aucune commune mesure avec un thé aux arômes naturels obtenus par extraction de substances issues de fruits, d’épices ou encore de fleurs. Vérifiez bien les étiquettes avant d’acheter votre thé, ou renseignez-vous auprès du détaillant.

Erreur n°5 : prendre certaines légumineuses pour du thé

Les néophytes en matière de thé ont tendance à penser que ce que l’on nomme le thé rouge est un thé comme les autres. Il s’agit en réalité du Rooibos, une légumineuse originaire d’Afrique du Sud. Commercialiser du Rooibos au rayon thé est donc un non-sens très courant dans de nombreux pays qui ne font aucune distinction entre ces produits pourtant très différents.Pour aimer certains thés comme le thé blanc, il est nécessaire de commencer par éduquer votre palais. Le principe est le même que pour apprécier du vin. Pour le goûter, n’hésitez pas à acheter un nouveau thé en petite quantité ou à vous rendre dans un bar à thé. Ce type d’endroit est tout indiqué pour s’offrir une découverte gustative très instructive.

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.