Comment définir son budget courses ?

Mustapha Azzouz - publié le 19/02/2020 à 12:00

Visiblement, c’est un casse-tête pour tout le monde, car il n’existe pas de solution miracle pour connaitre à l’euro près le budget courses qui nous ressemble. Il suffit cependant d’avoir un peu d’organisation afin de gaspiller le moins possible.

Le panier moyen de la ménagère

Aujourd’hui, les courses représentent le deuxième poste de dépenses, après le logement. Et nous sommes nombreux à nous demander combien dépensent en moyenne les Français pour se nourrir. Ce serait tellement bien — et plus facile — de renseigner le nombre de personnes du foyer et d’obtenir un budget définitif à ne jamais dépasser. Mais ce n’est pas si simple et le budget courses varie d’un individu à l’autre en fonction de ses habitudes de consommation.

Il faut savoir que s’il est difficile de vous révéler le montant exact de votre plein de courses, chaque année, une étude établit le montant du panier moyen de la ménagère. Ainsi, en mars 2017, le Sofinscope a établi que le budget courses moyen d’un foyer français est de 385 €/mois, soit une augmentation de 12 € par rapport à l’année précédente.

Cependant, il varie énormément selon les configurations du foyer. Pour les foyers aux revenus inférieurs à 1 000 €/mois, le budget courses alimentaires est d’environ 203 €. Il passe à 236 € pour les jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans et à 431 € pour un couple de 60 ans et plus. Un couple avec deux enfants dépensera en moyenne 473 € et les foyers gagnant plus de 3 500 €/mois consacreront 506 € à leurs courses. Ces dépenses englobent les courses alimentaires, mais aussi les pauses déjeuner et la cantine pour les enfants.

L’observatoire des prix 2018 de l’association de défense des consommateurs Familles Rurales s’est quant à lui intéressé à la variation des prix entre les différents types de magasins. En partant d’un panier composé, entre autres, d’eau, de fruits et légumes, de desserts, de confitures, de produits laitiers, de biscuits, de lessive ou encore de produits d’hygiène, l’étude a remarqué une augmentation de 2,6 % des dépenses entre 2017 et 2018.

Cette augmentation du budget courses se fait particulièrement remarquer sur les produits premiers prix (+6,9 %) et dans les hard-discounts (+13,4 %). C’est à l’Ouest que l’on trouve les paniers aux prix les plus bas quand l’Île-de-France est épinglée pour ses prix élevés. Mais ce n’est rien comparé à l’outre-mer.

En 2018, le prix moyen du panier premier prix s’est ainsi établi à 139,10 €. Il fallait compter 104,80 € pour un panier entièrement composé de produits premier prix et 75,70 € de plus pour acheter le panier marques nationales (180,50 €). Le panier marques de distributeurs ne coûtait « que » 28,60 € de plus que le premier prix. Cette étude révèle également que les produits premiers prix sont moins chers en hypermarchés ou supermarchés qu’en hard-discount.

Bon à savoir : une application pour comparer les prix

Pour vous aider à revoir votre budget courses à la baisse, pensez à comparer les prix. En la matière, l’application Prixing (Google Play comme Apple Store) se révèle très pratique. Une fois dans un magasin, si le prix d’un produit vous semble un peu élevé, il vous suffit de le scanner pour voir si vous pouvez faire une bonne affaire dans une autre boutique. Vous pouvez également le faire chez vous pour trouver les bons plans sur vos produits préférés. En prime vous pouvez stocker vos cartes de fidélité dans l’application !

Nos conseils pour bien gérer votre budget

Quelle tactique adopter pour ne pas dépenser un centime de trop ? Chaque radin a son avis sur la question et le meilleur moyen d’évaluer son budget reste donc de se baser sur le budget de chacun.

Si l’échange a du bon, voici nos petites astuces radines afin d’apprendre à bien gérer votre budget courses :

  • Planifiez vos menus à la semaine, à la quinzaine ou au mois selon vos habitudes. Cela vous permettra de mettre par écrit ce dont vous aurez besoin dans le mois et ainsi de n’acheter que les justes quantités et produits nécessaires à la confection des repas via une liste de courses. Ce sera également un bon moyen de faire des économies en achetant par lot. Pour vous aider à établir des menus équilibrés, vous pouvez vous aider de la Fabrique à menu disponible sur le site MangerBouger.
  • Achetez vos fruits et légumes au stand d’un maraîcher sur le marché ou mieux directement à la ferme. Le locavore vous permet de payer moins cher, car vous achèterez des fruits et légumes de saison, qui sont locaux et de meilleure qualité. Petite astuce entre nous : vous pouvez également faire la cueillette et aller chercher vous-même les fruits et légumes de saison dont vous avez besoin : les frais logistiques en moins, c’est encore moins cher !
  • Contrairement aux idées reçues, la charcuterie et le fromage à la coupe ne sont pas plus chers, bien au contraire ! Il vous suffit de comparer le prix au kilogramme.
  • S’il vous arrive parfois de faire de trop grosses quantités, ne jetez pas et congelez des parts individuelles. Il y a toujours de très bonnes recettes pour cuisiner ses restes, et ça n’en est pas moins bon !
  • N’emmenez jamais vos enfants avec vous pour faire les courses, vous êtes assuré de ressortir avec des produits qui ne sont pas inscrits sur votre liste et qui, en plus, ne sont certainement pas bons pour leur santé (nous parlons bien là des sucreries et autres viennoiseries bourrées de matières grasses). Et, pour les mêmes raisons, il est recommandé de ne jamais faire ses courses le ventre vide.

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de recette miracle pour vous permettre de définir votre budget courses idéal. Il vous suffit de rester toujours vigilants et de remplir votre panier en panachant marques nationales, de distributeurs et premier prix. En étant astucieux, ce sont des centaines d’euros d’économisés à coup sûr !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.