Radis roses : mettez du croquant dans votre assiette !

La rédaction - publié le 05/09/2019 à 14:30

Après avoir consommé des radis noirs au cours de l'hiver, c'est aux radis roses de sortir la tête de la terre de nos jardins, et ce jusqu'à l'arrivée de l'été.

Le légume qui annonce le printemps

Les Français sont de grands adeptes du petit radis rose et blanc, rond ou long, contrairement à leurs voisins européens qui préfèrent les gros radis d’hiver. Pour les jardiniers, qu’ils soient avertis ou non, le radis est une véritable mine d’or car sa culture est simple et rapide : en effet, pour les radis de printemps, il suffit d’attendre entre 25 et 35 jours entre la mise en terre et la récolte... Vous connaissez une pousse plus rapide ?De plus, il s’agit du légume du printemps par excellence : sa belle robe toute rose et sa texture croquante sont parfaits pour les premiers apéros en terrasse, le retour des bonnes salades ou tout simplement dans les petits plats maison. En plus, il ne coûte pas cher, raison de plus d’en consommer, contrairement à son voisin le radis noir. Vous trouverez très facilement la botte de radis roses à environ 0,90 € sur les marchés.

Des qualités insoupçonnées

Si les radis appartiennent à la famille des crucifères dont les vertus en matière de prévention cardiovasculaire et contre certains cancers (poumons, ovaires, reins) sont formellement reconnues par les scientifiques, les bienfaits de ce petit légume qui ne paye pas de mine, ne s’arrêtent pas là.En effet, peu calorique (15 kcal pour 100 g), riche en vitamine C, minéraux, et substances protectrices, le radis offre des bénéfices variés pour la santé. Ainsi, il est, par exemple, composé de nombreux minéraux et d’oligo-éléments, avec notamment 243 mg/100 g de potassium qui facilite la drainage et 20 mg/100 g de calcium qui favorise la bonne assimilation du calcium. En somme, il s’agit là d’un bon allié détox, permettant au de reminéraliser l’organisme efficacement.Autre chose importante à savoir au sujet des radis, c’est qu’ils contiennent de beaucoup de fibres (1,5 g pour 100 g), ce qui les rendent particulièrement efficaces pour le transit intestinal. D’ailleurs, si vous êtes touché par le syndrome de l’intestin irritable, mieux vaut manger des radis, et plus généralement des crucifères, en quantité limitée. En effet, consommer trop de radis stimule le foie, la vésicule biliaire et les reins, ce qui peut parfois se transformer en irritation de ces organes et du système digestif en général. Donc, même si les radis sont bons pour la santé et la ligne, c’est comme tout, il faut les consommer avec modération.

Comment bien choisir ces radis et conseils pour cuisiner et conserver les radis

En cuisine, le radis rose se cuisine généralement cru, à la croque-au-sel ou avec du pain et un peu de beurre salé (que vous pouvez également remplacer par du fromage frais, si vous faites attention à votre ligne). Mais il ne s’agit pas de la seule façon de consommer les radis rose. En effet, vous pouvez également les cuire, de la même façon que les navets, avec du persil et un peu d’huile d’olive afin d’accompagner une viande ou un poisson. Enfin, vous pouvez également les ajouter à vos poêlées de légumes, cela apportera un aspect croquant, loin d’être désagréable et qui saura surprendre vos convives.Astuce : pour que les radis soient plus croquants, plongez-les dans un bain d’eau glacée pendant une heure.Vous ne le savez peut-être pas mais tout se mange dans les radis, même les fanes ! Ainsi, les pros de l’anti-gaspi’ seront heureux de savoir que les fanes de radis sont très bonnes hachées et ajoutées aux soupes ou aux omelettes, comme on le ferez avec les épinards !Côté conservation, contrairement à ce que l’on aurait tendance à croire, les radis doivent se consommer rapidement, pour être sûr d’avoir un radis juteux et croquant en bouche. Ainsi, gardez les 4 à 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, dans un sac en plastique perforé, en enlevant les fanes mais sans les laver.Reprenez-vous en main : 15 jours de coaching sport & nutrition offerts

Notre idée recette : tartelette fromagère aux radis roses

Cette recette (pour 4 personnes) est une excellente manière de consommer des radis, autrement que cru accompagnés de beurre.Ingrédients

  • Une pâte brisée
  • 200 g de chèvre frais
  • 15 cl de crème fraîche semi-liquide
  • Une botte de radis rose (gardez en 4 pour la décoration finale)
  • Des graines de sésame
  • Ciboulette, sel et poivre

Préparation

  • Préchauffez votre four à 200°C.
  • Répartissez la pâte brisée dans 4 moules à tartelette individuels et placez les au frais durant au moins 30 minutes.
  • Recouvrez la pâte de papier sulfurisé et placez-y des légumes secs.
  • Enfournez durant 10 minutes.
  • Enlevez les légumes secs et faites cuire de nouveau durant 5 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.
  • Sortez les tartelettes du four et laissez-les refroidir.
  • Pendant ce temps, lavez les radis et coupez-les en fines lamelles (sauf ceux réservés à la décoration).
  • Lavez et ciselez la ciboulette avant de l’ajoutez aux radis.
  • Ajoutez-y le fromage et la crème, salez, poivrez et mélangez le tout de façon homogène.
  • Réservez cette préparation au frais jusqu’au moment de servir.
  • Juste avant de servir, garnissez vos tartelettes de la préparation fromagère en lissant bien.
  • Coupez les radis restant en rondelles et placez-les harmonieusement au sommet des tartelettes.
  • Parsemez les tartelettes de graines de sésame.

Vous n’avez plus qu’à servir et à vous régaler ! N’hésitez pas à partager avec la communauté radine vos recettes autour du radis et/ou vos photos de repas. Bon appétit !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.