6 aliments à éviter quand on est fatigué

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Qui n’a jamais été tenté par une barre chocolatée lors d’un coup de fatigue ? Qui n’a jamais eu envie de boire un café pour se requinquer ? Certains aliments sont de véritables poisons et tirent notre santé vers le bas lorsque nous sommes déjà fatigués. On fait le point.

1. Les céréales raffinées

Mauvaise nouvelle : les céréales raffinées sont partout : dans les pâtes blanches, le pain blanc, la plupart des biscuits et viennoiseries que nous adorons déguster et bien d’autres aliments. Les céréales raffinées sont en fait dépourvues de leurs cosses, un élément riche en fibres et nutriments (notamment du magnésium). Les céréales complètes favorisent la digestion et apportent de nombreux oligo-éléments tandis que les céréales raffinées sont dépourvues de tout avantage. Autre aspect important : les céréales blanches entraînent une hausse rapide du taux de glycémie, contrairement aux céréales complètes qui libèrent le sucre au cours de la journée, évitant ainsi les coups de fatigue et les fringales.

2. Le sucre blanc

Tout comme les céréales raffinées, le sucre blanc (raffiné également) est présent dans pratiquement toutes les pâtisseries et viennoiseries, les jus de fruits industriels, les sodas, les biscuits, etc. Sa mauvaise réputation s’explique par le fait qu’il acidifie l’organisme et agit négativement sur tout le système immunitaire.Favorisez si possible le sucre roux, les confitures maison ou encore le miel pour sucrer vos différentes préparations.

3. L’alcool

En plus de ses effets néfastes lorsqu’il est consommé sans modération, l’alcool agit sur la digestion en la ralentissant. Ce ralentissement fatigue l’organisme, car la digestion consomme de l’énergie. Outre cet aspect, l’alcool est un excitant éphémère : la personne qui boit a l’impression d’être en forme durant quelques heures avant de se sentir encore plus fatiguée par la suite. Enfin, l’alcool entraîne un sommeil de mauvaise qualité et donc des nuits peu réparatrices.

4. Le café noir

Cela va sans doute vous étonner, mais le café noir n’est pas conseillé en cas de grosse fatigue. Même sans sucre, il génère un pic de glycémie qui booste les glandes surrénales avant d’entraîner un véritable coup de mou. Bon à savoir : on peut remplacer le café noir par des tisanes tonifiantesCeux qui apprécient les boissons chaudes peuvent se tourner vers les tisanes aux épices (gingembre ou cannelle par exemple) ou vers le rooibos, un thé rouge sans théine qui donne du peps.

5. La margarine et autres huiles dénaturées

La margarine et les huiles de cuisson de type huile de palme ou huile de tournesol sont toxiques pour l’organisme, car leurs acides gras ont été chauffés et donc dénaturés. Pour garder la forme, optez plutôt pour de l’huile d’olive, de l’huile de pépins de raisin ou de noix et vérifiez qu’elles ont bien été extraites à froid.

6. Tous les aliments lourds avant le coucher

Vous vous sentez fatigué ? Rien de tel qu’une bonne nuit de sommeil pour retrouver la forme. Malheureusement, certains repas peuvent s’avérer catastrophiques avant le coucher ; les aliments trop lourds ralentissent la digestion et empêchent de s’endormir ou rendent la nuit inconfortable. Pour éviter cela, privilégiez les légumes, légumineuses et céréales avant d’aller au lit. Ainsi, vous profiterez d’une nuit calme et reposante. L’alimentation est la base de la santé. Vous savez désormais quels aliments vous devez bannir en cas de fatigue. Pour conserver la forme, n’hésitez pas à adopter une bonne hygiène alimentaire ; ainsi, vous augmenterez vos chances de vous sentir en forme, tout au long de l’année !

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.