Comment choisir un bon vin rouge à petit prix ?

Florian Billaud - publié le 05/09/2019 à 14:30

Vin rouge pas cher n’est pas nécessairement synonyme de mauvaise qualité. Pour vous assurer — ainsi qu’à vos convives — une dégustation digne de ce nom, il suffit juste de faire un choix éclairé. Voici nos conseils pour repérer la bouteille à petit prix qui fera mouche !

Priorisez les vins d’appellation

Les vins bénéficiant d’une AOC (appellation d’origine contrôlée) ont davantage la faveur des consommateurs. Ceci, pour plusieurs raisons.Ce label répond à un cahier des charges strict, et garantit notamment :Le terroir d’origine du produit (c’est-à-dire que la production et la transformation sont réalisées dans une même zone géographique) ;La typicité de son origine géographique ;Ses qualités et ses caractéristiques ;Le savoir-faire du producteur ;La notoriété d’un procédé et d’un nom.Bon à savoir : l’IGP, autre distinction gage de qualitéL’IGP (indication géographique protégée) est un signe d’identification que l’on peut également retrouver sur les bouteilles de vin. S’il ne garantit pas la mise en œuvre d’un savoir-faire reconnu ni que les ingrédients proviennent de la région mentionnée, il désigne tout au moins des produits dont la qualité ou la réputation est rattachée au lieu de production, de transformation ou d’élaboration.

Repérez votre cépage favori

Les vins de cépage ne sont pas forcément tous qualitatifs, mais cela en dit long sur leur typicité. En d’autres termes, vous savez un peu à quoi vous attendre en termes de goût. Voici quelques exemples :Le cabernet sauvignon : caractérisé par ses arômes de bois précieux, de cuir et de cassis, il développe avec l’âge des arômes complexes avec une dominante de sous-bois.Le merlot : rond et souple, il développe des arômes de violette, de prune, de fruits rouges et de poivre, qui évoluent vers la truffe et le sous-bois.Le malbec : ses arômes évoquent les fruits noirs comme la myrtille ou le cassis, sur fond de bois de cèdre et de cacao.

Tournez-vous vers des vins éthiques

Les vins bio ont aussi la cote, de même que ceux issus de la biodynamie. À mille lieues de l’agriculture industrielle et intensive, l’agriculture biologique est avant tout une philosophie de vie qui rime avec authenticité. Si bien que le plus souvent, la qualité et le goût sont au rendez-vous.À noter : qu’en est-il du prix ?Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les vins bio ne sont plus aussi chers qu’à leurs prémices. Leurs prix se rapprochent aujourd’hui davantage de ceux des vins traditionnels.Il existe aussi d’autres alternatives aux vins classiques, comme ceux issus de l’agriculture raisonnée ou encore dits naturels, c’est-à-dire dépourvus de soufre.

Fiez-vous aux opinions des consommateurs

De nos jours, un bon nombre d’applications existent autour du vin. Certaines vous permettent même de consulter les notes et appréciations des consommateurs. N’hésitez donc pas à scanner les bouteilles qui garnissent les étalages !Comme quoi, nul besoin de casser sa tirelire pour déguster un bon vin rouge. Pour moins de 5 euros, vous avez la possibilité de ravir le palais de toute la tablée. Il ne vous reste plus qu’à scruter les étiquettes ! Enfin, dernier conseil : avant d’investir dans une caisse, prenez toujours le temps de goûter.

Tous les guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.