Une tablette peut-elle remplacer un ordinateur ?

Mustapha Azzouz - publié le 03/08/2020 à 12:00

Lorsque vient le moment de renouveler notre équipement numérique, nous sommes beaucoup à hésiter entre les supports. Souvent moins chère qu’un ordinateur, la tablette tactile peut-elle pour autant s’y substituer ? Éléments de réponse.

Les points forts de la tablette

Voici une dizaine d’années que la tablette a investi les foyers français. Et pour cause !

Un outil rapidement opérationnel et intuitif

Dès sa mise en fonction, une tablette peut être immédiatement utilisée, alors qu’avec un ordinateur, il faut souvent patienter plusieurs minutes. Autre point fort : l’intuitivité. Deux avantages non négligeables dans un monde où tout doit aller vite.

Une polyvalence indiscutable

Cet outil s’est réellement adapté à l’usage que l’on fait aujourd’hui d’internet et plus généralement des écrans, à savoir principalement consulter ses mails, l’actualité, ses comptes sur les réseaux sociaux, et bien sûr, surfer ! Mais sur une tablette, vous pouvez aussi, entre autres, écouter de la musique ou regarder des films.

Un support ergonomique

Si la taille réduite de la tablette par rapport à un ordinateur aurait pu, a priori, être un inconvénient, cette caractéristique a au contraire participé à son succès.

À noter : évolution des ventes de tablettes

À l’échelle mondiale, les ventes de tablettes sont passées de 40 à plus de 220 millions d’unités par an entre 2010 et aujourd’hui, soit plus de 600 000 tablettes vendues par jour.

Légère, transportable partout ou presque, elle possède aussi et surtout une ergonomie que l’ordinateur n’a pas. Sur les genoux ou dans les mains, que vous soyez debout, assis ou en mouvement : la tablette tactile s’adapte à toutes les situations. La question qui se pose est donc la suivante : avez-vous réellement besoin de pouces en plus ?

Une interface simple, mais sans fausse note

Dotée d’une configuration simplifiée, la tablette n’en est pas moins efficace. Notes, planification d’événements, gestion de projets, retouche photo, suite bureautique : elle peut aujourd’hui intégrer de nombreuses fonctionnalités. Tant et si bien que même dans le monde de l’entreprise, on se l’arrache !

Ses points faibles

Si elle est appréciée avant tout pour sa praticité et sa simplicité d’utilisation, d’autres points sont à relever. Peu gênants pour les uns, ils peuvent devenir de réels inconvénients pour les autres.

Une connectique limitée

La connectique d’une tablette se limite bien souvent à un seul et unique port USB. Vous pouvez bien sûr vous procurer un adaptateur pour multiplier les sorties, mais à quel prix ?

Un faible espace de stockage

De manière générale, avec une tablette, vous pouvez espérer tout au plus un espace de stockage équivalent à 1 To, soit un peu plus de 1 000 Go. Pas mal, direz-vous. Sauf que si vous avez beaucoup de fichiers à stocker, cela peut ne pas suffire. Là encore, il reste la possibilité d’acheter une clé USB pour disposer d’un espace de stockage supplémentaire, mais cela représente un certain coût. Pour une clé de bonne qualité en 256 Go, par exemple, comptez facilement une soixantaine d’euros.

Une mémoire vive restreinte

Moins de RAM, c’est moins de réactivité. Si vous avez plusieurs fichiers à gérer en même temps ou que vous devez travailler sur des documents volumineux, vous risquez vite de perdre patience.

Une durée d’utilisation limitée

L’usage d’une tablette sur la durée peut s’avérer contraignant, surtout si vous passez pas mal de temps devant votre écran à écrire de longs mails. Le cas échéant, vous regretterez bien vite le clavier physique et la souris (ou le pavé tactile) !

En conclusion : les tarifs d’une tablette ont bien baissé depuis leur lancement.  On en trouve aujourd’hui à moins de 100 euros sur le marché, mais elle ne peut remplacer le PC portable que dans une certaine mesure. On peut considérer qu’elle est à mi-chemin entre le Smartphone et l’ordinateur.

Le PC hybride, un bon compromis ?

Si vous recherchez à la fois le confort d’une tablette et les fonctionnalités d’un ordinateur, le PC hybride est peut-être fait pour vous. Encore appelé PC convertible ou PC interchangeable, et disponible à partir de 500 euros environ, le PC hybride combine, comme vous l’aurez deviné, ordinateur et tablette. Comment ? Via un clavier pouvant se désolidariser de l’écran. Seulement, ce type d’appareil ne convient pas à tout le monde. Aujourd’hui, le PC hybride est loin d’égaler les performances et la capacité d’un « vrai » PC. Il convient donc, là encore, d’être prudent au moment de l’achat. Il serait dommage de vous ruiner dans cette solution 2 en 1 si au final, l’amortissement n’est pas au rendez-vous. Sachant qu’en plus, le marché du PC hybride est relativement récent, ce qui a forcément un impact sur les prix !

Tablette tactile et ordinateur portable ne répondent pas exactement aux mêmes besoins. Quant au PC hybride, le réel plus que vous en retirerez reste la possibilité d’ôter le clavier. Utile si vous faites beaucoup de saisie en journée et avez l’habitude de surfer sans restriction ou presque durant votre temps libre ! Pour faire le meilleur choix, prenez le temps de définir précisément l’usage que vous ferez de votre matériel, mais aussi de comparer les prix si vous hésitez toujours entre deux types de supports. Pour ce faire, basez-vous sur des caractéristiques équivalentes.

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.