Comment bien choisir son climatiseur ?

Marie Caillet - publié le 19/06/2020 à 10:00

L'été sera chaud, chaud, chaud, et si vous voulez acheter un climatiseur avant les grandes canicules, mieux vous y prendre tôt : plus la température monte, plus les prix flambent ! Voici quelques conseils pour apporter un vent de fraîcheur à votre maison ou votre appart, le tout à bon prix.

À savoir avant d'acheter

Contrairement au ventilateur qui se contente de brasser l'air d'une pièce, le climatiseur a une action refroidissante, un peu comme un réfrigérateur : il aspire l'air, le rafraîchit via un compresseur et rejette l'air froid. La chaleur est évacuée par un autre tuyau ou un autre composant.

Le climatiseur a aussi l'avantage de pouvoir régler sa température de refroidissement. Il est déconseillé d'abaisser la température de 5°C plus bas que la température ambiante, sous peine de choc thermique et de rhume. D'autant que vous payez ces degrés gagnés au prix fort : installé dans une pièce de 25 m², un climatiseur coûte 0,16 €/h d'électricité en fonctionnant à une puissance de 2 500 W. Cela fait 4 € par jour ! Prenez donc en compte cette donnée qui peut vite chiffrer et regardez la classe énergétique du modèle qui vous intéresse : A, c'est bien. A +++, c'est encore mieux !

Autre donnée importante pour choisir un climatiseur raccord avec vos besoins : sa puissance énergétique doit convenir à la superficie de la pièce à climatiser.

  • Pour 15 m² : 1600 W maximum
  • Pour 25 m² : 2500 W maximum
  • Pour 35 m² : 3500 W maximum

En outre, tous les modèles ne conviendront pas à votre lieu de vie. Prix, taille, mode d'installation... Tous ces critères sont à examiner soigneusement.

Les climatiseurs mobiles : les moins chers

Il existe 2 types de climatiseurs mobiles : le monobloc et le split. Le monobloc est le plus économique de tous : vous trouverez des modèles à 300 € comme le Karl Stein New Breeze 7, le meilleur rapport qualité-prix du moment. Le monobloc est composé d'un bloc réfrigérant et d'un tuyau qui rejette l'air chaud et qu'il convient de faire passer idéalement par une fenêtre. Il est généralement monté sur roulettes, ce qui est pratique si vous voulez l'utiliser dans plusieurs pièces. Vous le stockerez aussi facilement dans un placard à la saison froide... si vous avez assez de place.

Le climatiseur split est également mobile, mais comme son nom l'indique, il possède deux parties reliées par un tuyau : le compresseur qui refroidit l'air et l'unité qui rejette l'air chaud, et qui est à poser sur une fenêtre. Il convient bien pour des pièces de 20 m² et au-delà. L'avantage de ce modèle est d'être plus silencieux et moins encombrant, mais le prix grimpe avec ces avantages : comptez à partir de 700 € et jusqu'à 2000 €.

Les climatiseurs fixes : les moins encombrants

Généralement situés en hauteur, les climatiseurs muraux se remarquent à peine sur un mur blanc et rafraîchissent agréablement une pièce sans polluer votre décoration. Le modèle le plus répandu est le climatiseur mural sans groupe extérieur, qui se retrouve dans nombre d'hôtels et de résidences. Il combine l'efficacité à un format très compact et un prix allant de 800 à 2000 €. Il aura en revanche une action de rafraîchissement moins efficace que certains modèles.

Autre catégorie, les climatiseurs muraux mono-split (c'est à dire que l'unité aspirante et l'unité expirante se trouvent dans le même bloc) et des climatiseurs muraux multi-split (une seule unité expirante mais plusieurs unités refroidissantes réparties dans votre maison). Certains modèles sont réversibles, c'est-à-dire qu'ils peuvent servir de chauffage en hiver, comme le modèle Daikin Emura FTXJ20MS (à partir de 660 €).

Troisième type de climatiseur fixe : le climatiseur gainable, le nec plus ultra en termes de discrétion. Il se présente sous forme de grille carrée ou rectangulaire et se place dans le faux plafond ou les combles : l'air chaud est expulsé de la pièce sans besoin d'unité extérieure. Il s'agit aussi du plus coûteux des climatiseurs, puisqu'il peut coûter jusqu'à 15 000 € !

Bien entretenir son climatiseur

On le sait, le climatiseur est loin d'être la solution la plus écologique pour se rafraîchir en raison des fluides frigorigènes nécessaires à la thermodynamique de l'appareil. Ils ont notamment une responsabilité dans la production du gaz à effet de serre, nocif pour la couche d'ozone. Pour favoriser un cycle frigorifique aussi économe que possible en énergie, pensez donc à examiner votre climatiseur dès que la saison chaude revient et que vous le remettez en marche :

  • Faites appel à un professionnel pour l'examiner une fois tous les 2 ans afin de vérifier que les fluides frigorifiques sont en état de fonctionnement
  • Changez les filtres tous les ans
  • Nettoyez régulièrement les filtres à l'eau savonneuse pour éviter un encrassement du système
  • Chassez poussières et moutons des bouches d'air (risque de surchauffe)

Pour une bonne climatisation, il faut choisir votre modèle en fonction de votre pièce pour une puissance bien adaptée à sa superficie. Pensez aussi à un entretien régulier pour faire durer votre climatiseur longtemps et faire des économies énergétiques !

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.