Choisir son drone au meilleur rapport qualité-prix

Marie Caillet - publié le 12/06/2020 à 14:00

Fans de X-wing ou amateurs de modélisme, réjouissez-vous : le drone civil fait partie de ces nouveaux gadgets high tech désormais accessibles dès 50 €. Prenez de la hauteur et explorez le vaste monde (ou votre jardin, pour commencer) pour exécuter prises de vues et loopings !

Quel drone choisir pour débuter ?

Les drones se sont nettement popularisés ces dernières années, ce qui se traduit par des prix plus abordables et des fonctionnalités plus pointues. Pour débuter, évitez d'acheter tout de suite un appareil haut de gamme : avant de tutoyer les nuages, il faut déjà apprendre à piloter ! Et malheureusement, vous n'êtes pas à l'abri d'un crash fatal dès le baptême de l'air de votre nouveau joujou...

Les drones fonctionnent majoritairement avec une radiocommande ou via une application à installer sur votre smartphone. La prise en main demande un petit apprentissage : le plus sûr est de vous entraîner à l'intérieur, dans une pièce suffisamment grande pour faire évoluer votre drone. Choisissez plutôt un quadricoptère pour vos premiers pilotages : ces modèles à 4 hélices sont à la fois légers et maniables. Ils sont aussi les plus abordables du marché : leur prix va généralement de 50 à 300 €. À ce prix, bien sûr, n'espérez pas une qualité vidéo ni une autonomie très élevées : la batterie doit être chargée avant tout décollage pour éviter un décrochage fatal et il est déconseillé de dépasser 15 à 25 minutes de vol. Leurs fonctionnalités sont aussi réduites au minimum, mais leur solidité en font de très bons partenaires de vol pour les débutants. Ce type de modèle peut encaisser les impacts et les errances de pilotage sans en perdre ses ailes dès le premier crash.

Vérifiez que votre modèle embarque bien le mode ATTI (pour stabiliser le drone) et le mode RTH (votre drone retourne automatiquement à l'endroit d'où il a décollé). Parfait pour se familiariser avec les courants et retrouver votre drone si vous le perdez entre deux couches nuageuses. Si vous voulez expérimenter le vol en direct, optez pour un modèle pilotable avec lunettes FPV. Sensations fortes garanties !

Le meilleur drone pour débuter : le drone Hubsan X4 H107C, à partir de 50 €

Quel drone choisir pour la photo aérienne ?

Vous avez envie d'étendre votre horizon de photographe ? Il est possible de trouver des drones offrant la même qualité d'image qu'un objectif de reflex pour des clichés de haut vol. Ces drones caméra combinent une caméra HD et des fonctionnalités de stabilisation pour de superbes photos aériennes de notre belle planète. Vous avez un retour d'image en direct afin de pouvoir corriger l'angle de votre prise de vue, soit via votre smartphone, soit par radiocommande, soit par lunettes FPV (vol en immersion) pour les modèles haut de gamme.

Bien sûr, il est plutôt déconseillé de commencer directement avec ce type de produit : un crash à 500 €, ça revient cher ! La fourchette des prix va évidemment de pair avec le perfectionnement de la caméra et va jusqu'à 1000 €. Les prix s'envolent encore davantage si vous cherchez du matériel de pro (3000 à 6000 €... et au-delà !)

Le meilleur rapport qualité-prix : le drone DJI Phantom 4 v2, à partir de 850 €

Quel drone choisir pour la voltige et la course ?

Cette catégorie de drones est réservée aux pilotes confirmés, ceux qui n'ont pas peur d'exécuter des figures aériennes et de pousser leur drone à son maximum. Les drones racers sont les modèles indiqués pour cette discipline : ils sont très maniables, se déplacent très vite et ont une grande résistance. Ils se pilotent généralement en FPV pour une immersion totale et un shoot d'adrénaline garanti.

Comme en modélisme, il existe des modèles RTF (Ready To Fly, donc complets) et des modèles BNF (Bind 'n Fly, complets mais vendus sans télécommande) : une partie du challenge consiste à peaufiner votre drone racer en l'équipant des pièces de votre choix sur un châssis multirotors. Vous aurez ainsi votre drone personnalisé en fonction des figures ou du type de course que vous voudrez réaliser.

Le meilleur châssis Ready To Fly : Eachine Falcon 180 RTF, à partir de 205 €

Les drones civils et la législation

Dès le 1er juillet 2020, la législation change pour les drones civils.

Si votre drone fait moins de 250 g : vous devrez passer une formation QCM en ligne pour valider votre droit d'utilisation. Vous devrez aussi enregistrer votre drone s'il dispose d'une caméra.
Si votre drone fait moins de 900 g : vous avez l'obligation de passer une formation en ligne et d'enregistrer votre drone.
Le survol de personnes est possible pour ces catégories de drones, à condition qu'il ne s'agisse pas d'un regroupement. Leur vol est classé en catégorie ouverte hors espaces publics (agglomération, centre aérien, etc.)

Que vous rêviez de piloter en immersion FPV ou de photographier de beaux panoramas, l'achat d'un drone vous permettra de prendre de la hauteur pour des heures d'exploration. Veillez à respecter les consignes de vol et d'utilisation !

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.