Comment bien choisir son diffuseur d'huiles essentielles ?

Marie Caillet - publié le 19/06/2020 à 10:00

Il y a du Feng Shui dans l'air ! Les diffuseurs d'huiles essentielles semblent avoir toutes les qualités pour parfumer un intérieur : ils sont élégants, peu encombrants et vous font profiter des bienfaits de l'aromathérapie. Ils sont aussi moins dangereux que les bougies parfumées. Le choix peut cependant vous faire tourner la tête : voici l'inventaire des 4 grands types de diffuseurs et de leurs spécificités pour flairer la bonne affaire !

Le diffuseur par brumisation : pour parfumer et décorer

Ce diffuseur d'huiles essentielles fonctionne avec un réservoir d'eau qui se mélange par vibration aux molécules d'huiles essentielles : une fine brume visible à l’œil nu se dégage du diffuseur. C'est un appareil qui a l'avantage de parfumer et de rafraîchir légèrement l'air, et ce sur une grande surface : il fonctionne même dans une salle de 40 m².

Pour quel usage ? Ce type de diffuseur est très silencieux. Il saura vite se faire oublier tout en s'assortissant à votre déco : il est possible de trouver de beaux modèles en matière naturelle et au design minimaliste et japonisant. Comme par exemple le diffuseur d'huiles essentielles Elia (52,90 €) en bois, qui a l'avantage d'être autonome (arrêt quand le réservoir d'eau est vide). Le brumisateur n'est pas conseillé si vous avez une petite pièce, car la vapeur d'eau et d'huiles essentielles peuvent vite surcharger l'air et être irritantes pour les voies respiratoires. Il n'est pas le plus recommandé non plus pour un usage en aromathérapie, où il faut privilégier un diffuseur d'huiles essentielles "pures".

Le diffuseur par nébulisation : pour l'aromathérapie

Ce type de diffuseur est le plus utilisé en aromathérapie : les molécules d'huiles essentielles sont propagées grâce à un flux d'air qui pulse et permet une diffusion grâce à un phénomène nommé l'effet venturi. Il n'y a donc ni chauffage de l'huile, ni mélange avec de la vapeur d'eau : l'huile essentielle conserve ses propriétés intactes. Le diffuseur par nébulisation est aussi généralement le plus élégant de tous : de nombreux modèles sont en verre ou en bois et apportent la même valeur ajoutée esthétique qu'un bibelot.

Pour quel usage ? Si vous voulez recourir à l'aromathérapie, penchez plutôt pour ce style de diffuseur d'huiles essentielles. La puissance de cet appareil le rend efficace même dans de grandes salles de 120 m², mais en contrepartie, il faudra tolérer un léger bruit de vibration dû à la propulsion des huiles essentielles. Le prix sera également plus élevé : le diffuseur Daolia, par exemple, coûte 65 € mais dispose aussi d'un régulateur et d'une minuterie. Sachez aussi qu'un diffuseur par nébulisation est fragile et ne se prête pas à un usage nomade. Il existe en revanche des ultra-nébulisateurs plus pratiques : les molécules sont projetées directement depuis le cœur de l'appareil. Cette technologie est également plus silencieuse et nomade, ce qui peut être un bonus pratique si vous avez besoin de traitements d'aromathérapie en déplacement.

Le diffuseur par ventilation : pour les budgets riquiquis

Un peu passé de mode, ce diffuseur d'huiles essentielles fonctionne avec une technologie plus basique que les deux précédents : il suffit de déposer une pastille en polymère ou un buvard contenant des huiles essentielles dans le diffuseur, et d'actionner le flux d'air qui viendra, par ventilation froide, détacher les arômes et les propulser dans l'air.

Pour quel usage ? Ce diffuseur conviendra aux petits budgets et aux espaces confinés (10 m²), car les parfums se dissolvent plus rapidement que les diffuseurs par brumisation ou nébulisation. Ils sont aussi plus petits et nomades, ce qui ajoute à leur aspect pratique. Bien qu'ils n'aient plus franchement la cote auprès des consommateurs qui leur préfèrent des modèles plus sophistiqués, il est possible d'en trouver de très jolis en matières naturelles, comme le diffuseur Nature et découverte en bois, qui se nichera dans une voiture ou près d'un bureau pour la modique somme de 12,95 €.

Le diffuseur par chaleur douce : pour les petites pièces

Comme son nom l'indique, ce diffuseur propage les huiles essentielles grâce à l'action mécanique de la chaleur, qui rend les huiles volatiles. La chaleur ne dépasse pas 40°C mais elle peut dégrader vos huiles essentielles : ce modèle n'est donc pas indiqué pour l'aromathérapie.

Pour quel usage ? Comme son voisin du dessus, ce diffuseur d'huiles essentielles fera son effet dans une petite pièce de 20 m² maximum : salon, bureau... Il prend peu de place et ne fait aucun bruit. Il a aussi une longue durée de vie due à son système de chauffage simple. Son prix dépasse rarement les 30 €. Enfin, certains modèles font double office : diffuseur et veilleuse, comme le diffuseur Calorya n°4 qui apportera une petite note orientale et tamisée à votre pièce !

Les diffuseurs d'huiles essentielles sont très appréciés pour leur aspect esthétique et naturel. Il convient toutefois de les utiliser avec modération : les micro-gouttelettes d'huiles essentielles peuvent irriter les muqueuses. Par conséquent, ne dépassez par 2 à 3 diffusions par jour pour éviter allergies et réactions cutanées, et choisissez bien votre huile essentielle.

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.