La montre : un accessoire très symbolique ?

Mustapha Azzouz - publié le 16/03/2020 à 16:00

« Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a raté sa vie ». En disant cela lorsqu’on l’interrogeait sur le côté « bling bling » du président Sarkozy, Jacques Séguéla démontre bien toute la symbolique que l’on attribue à cet objet dont la fonction principale est d’indiquer l’heure. La montre serait donc plutôt un bijou qu’un accessoire ? Voici quelques éléments de réponse.

La montre, ce signe extérieur de richesse

Cela fait bien longtemps (si cela n’a pas toujours été le cas) que la fonction d’indiquer l’heure d’une montre est secondaire. Si les montres sont de plus en plus originales et permettent de montrer son goût pour la mode, elles restent un éternel signe extérieur de richesse.

Ce n’est pas pour rien si nos politiques, spécialistes de la communication, avaient répondu « Swatch » lorsque le journal Libération leur avait demandé quelle était leur marque d’horlogerie favorite : un bon moyen de faire « homme proche du peuple ». En revanche, quand on regarde ce qu’ils portent au poignet, on observe bien souvent de clinquantes Rolex, Omega, Cartier et autres montres suisses. Alors si la parole et l’acte ne sont pas liés, c’est qu’ils sont bien conscients qu’aux yeux de la société une « grosse » montre est un signe d’étalage de sa richesse.

Le choix des montres que nous portons indique en effet implicitement notre niveau de vie, c’est aussi un objet chargé de symboles à propos de notre personnalité.

Quelle montre pour quelle personne ?

L’homme qui porte une Rolex, ou toute autre montre de luxe, peut le faire pour diverses raisons qui évoluent notamment avec l’âge. Il peut tout d’abord s’agir d’un simple goût pour ces petits bijoux d’horlogerie ou un attrait pour les belles choses. En effet, si l’on voit souvent ces montres de luxe comme des signes extérieurs de richesse, les amateurs voient en premier lieu des mécanismes hyper perfectionnés intégrant plus ou moins de complications. Ainsi, les montres chics indiquent bien évidemment l’heure, mais certaines d’entre elles intègrent bien d’autres fonctions et peuvent donner la date, les phases de lune ou encore un second fuseau horaire. Lorsque les fans de montres ne craquent pas pour le savoir-faire d’une marque, ils optent pour une « belle » montre afin d’afficher leur appartenance à une certaine classe sociale.

Ensuite, la question du bracelet se pose. Celui qui porte une montre avec un bracelet en acier, en argent ou en or aime que sa montre se voie, elle dépassera presque toujours de la chemise ou du blazer. Le bracelet en cuir est jugé plus sobre, même si certains s’empresseront de vous dire qu’il s’agit de peau de serpent, de crocodile, etc. Il ne faut cependant pas faire de généralité, les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

Des prix (parfois) exorbitants

Les montres sont parfois de véritables bijoux de collection, des œuvres d’art qui prennent de la valeur avec le temps.

Par exemple la montre Patek Philippe que Carla Bruni avait offerte à son mari en 2008 coûtait 45 000 euros. Aujourd’hui elle vaut 20 à 25 % plus cher : plus rentable que d’investir son argent dans un livret A !

Patek Philippe est d’ailleurs spécialiste dans l’art de la création de montres hors de prix. Sa Platinum World Time vaut ainsi la modique somme de quatre millions de dollars. Plus « modeste », la Sky Moon Tourbillon vous coûtera 1,3 million de dollars. À 3,4 millions, L’Emperador Temple de Piaget, composée de 1 200 diamants, est un véritable bijou suisse.

Bon à savoir : quelques millions pour la montre la plus chère du monde

En créant la Grandmaster Chime 6300A-010 en 2014, Patek Philippe a réalisé la montre la plus sophistiquée au monde. L’horloger a investi 100 000 heures de travail pour mettre au point cette montre dotée d’innombrables complications. Cependant, cet investissement a parfaitement été récompensé. Huit modèles sont sortis de l’atelier de l’horloger suisse et sept d’entre eux se sont vendus à 2,3 millions d’euros. La dernière Grandmaster Chime 6300A-010 a quant à elle été vendue aux enchères fin 2019 pour la modique somme de 28,2 millions d’euros, devenant ainsi la montre la plus chère du monde !

Amateurs de montres, rassurez-vous, pas besoin de dépenser des millions pour avoir une jolie montre. Pour moins de 100 euros, habillez votre poignet d’une belle montre qui sera sûrement moins lourde à porter !

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.