5 conseils pour bien choisir ses chaussures de sport

La rédaction - publié le 07/10/2019 à 14:30

On ne le répétera jamais assez : choisir de bonnes chaussures de running est de toute première importance afin d'assurer un bon maintien au niveau des articulations et de la voûte plantaire. Il en va non seulement de votre confort, mais aussi et surtout de votre sécurité. Voici donc 5 points à ne pas négliger pour partir courir l'esprit tranquille !

1 - La surface de pratique

La surface sur laquelle vous évoluez le plus souvent est un premier critère de choix. Courir sur terrain dur de type route implique des chocs importants et une usure plus rapide de la semelle. Dans ce cas, tournez-vous donc vers un modèle résistant, possédant un bon amorti. Si en revanche, vous courez sur terrain souple (chemins, sous-bois, sentiers de nature...), optez pour des chaussures assurant simultanément un maintien optimal du pied et une accroche au sol importante (présence de crampons sous la semelle extérieure).

2 - Votre corpulence

À chaque foulée, votre corps subit une onde de choc correspondant à trois fois votre poids. Vos muscles et articulations sont donc mis à rude épreuve. Ainsi, pour les hommes de plus de 80 kg et les femmes de plus de 60 kg, des chaussures possédant à la fois une semelle intermédiaire en mousse plus ferme et une technologie d’amorti additionnel à l’avant et au niveau du talon sont vivement préconisées. Ceci rendra plus supportables les chocs endurés et évitera toute blessure.

3 - Votre pointure : prudence !

Lorsque vous courez, votre pied gagne non seulement en volume, mais avance aussi à l’intérieur de la chaussure. Il est donc primordial de choisir une paire qui fasse une pointure voire une pointure et demie (selon les marques) de plus que celles de vos chaussures de ville. Sinon, c’est ampoules et hématomes sous les ongles assurés ! Conseil : effectuez vos essayages en fin de journéeLes pieds ont tendance à gonfler au fur et à mesure que la journée avance. La soirée représente donc le moment idéal pour essayer vos chaussures de course.

4 - Votre type de foulée

À chaque runner sa manière de courir, et par extension, ses chaussures spécifiques ! Pour connaître votre foulée, observez l’usure des semelles extérieures de votre ancienne paire de chaussures de course. Elle sera : Universelle : si l’usure se situe au centre de l’avant-pied (50 % des coureurs) ; Supinatrice : si l’usure se situe à l’extérieur de l’avant-pied (45 % des coureurs) ; Pronatrice : si l’usure se situe à l’intérieur de l’avant-pied (5 % des coureurs).

5 - Le degré d'usure de vos chaussures

Au fil des kilomètres, vos chaussures vont fatalement s’user. Mais si leur fréquence de renouvellement dépend de la distance parcourue, elle est aussi tributaire, comme nous l’avons vu précédemment, de votre type de foulée et de la surface de pratique. De manière générale, il est conseillé de changer de chaussures tous les 1 000 km pour les modèles les plus robustes, et tous les 500 km pour les modèles plus légers. C’est notamment le cas des chaussures de compétition. Bon à savoir : quelques repèresUn certain nombre de signes vous indiquent qu’il est temps de renouveler votre paire de baskets : semelle blanche intermédiaire qui apparaît, devient molle et/ou plie facilement, contrefort qui bouge ou encore chaussures qui ne sont plus droites lorsqu’elles sont posées sur une surface plane. Dans ces conditions, pas d’hésitation, on les troque contre des neuves ! Vous voilà prêt à affronter l’asphalte ou les terrains les plus accidentés, sans avoir à craindre de potentielles douleurs ou blessures qui vous contraindront à arrêter — au moins temporairement — la course !

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.