Solide, liquide, sec... Quel format de shampoing choisir ?

Gala K - publié le 18/06/2020 à 10:15

Vous l’avez sans doute remarqué, le marché du shampoing est en pleine transformation. Alors qu’auparavant les shampoings liquides en flacon avait l’exclusivité dans les rayons des magasins, aujourd’hui l’offre s’est diversifiée et l’on trouve des produits solides, en poudre et même des shampoing dits “secs”. Alors quel format de shampoing privilégier pour obtenir une chevelure parfaitement propre sans se ruiner ? 

Quels sont les différents formats de shampoings disponibles sur le marché ?

À une époque pas si lointaine, lorsqu’il s’agissait de se laver les cheveux, on ne se posait pas 36 questions : le shampoing liquide était la seule option disponible. Mais ça c’était avant. Depuis quelques années, avec l’essor de la tendance du bio et d’un mode de consommation plus durable, sont apparus d’autres formats de shampoing. Petit point des différentes options qui s’offrent à vous aujourd’hui :

  • Le shampoing liquide : c’est le format le plus utilisé, celui qui accompagne nos douches depuis notre plus tendre enfance. S’il fallait le préciser voici comment l’utiliser : on verse une petite quantité de liquide entre nos mains, on l’applique sur nos cheveux préalablement mouillés, on frotte pour faire mousser, et on rince. Simple comme bonjour. 
  • Le shampoing solide : ce format démocratisé il y a quelques années a le vent en poupe dans les salles de bain. Un peu moins évident à utiliser que le shampoing liquide, il requiert un peu d’expérience avant d’en profiter pleinement. Rien de sorcier cependant : il suffit d’humidifier légèrement le galet entre ses mains mouillées pour prélever la juste dose de produit, puis de l’utiliser comme un shampoing classique sur cheveux mouillés. Pour éviter que votre shampoing ne fonde comme neige au soleil, pensez à le garder au sec entre deux utilisations, de préférence dans une boîte prévue à cet effet. 
  • Les poudres : beaucoup moins connues que les deux précédentes versions, les poudres lavantes font tout de même de plus en plus d’adeptes parmis les aficionados du bio et du naturel. Les poudres utilisées peuvent être de l’argile, de la poudre de shikakai ou encore du rhassoul. Un peu moins faciles d’utilisation, elles requièrent une étape de préparation préalable mais permettent de se laver les cheveux le plus naturellement possible. Apprenez à utiliser les poudres lavantes grâce à notre article dédié ! 
  • Le shampoing sec : dès son apparition, ce produit a su s’imposer dans les rayons des commerces du monde entier. Il ne s’agit pas véritablement d’un shampoing, puisqu’il ne va pas laver vos cheveux, mais plutôt aider à les rafraîchir entre deux lavages.

Shampoing solide ou liquide, lequel choisir ?

Choisir entre shampooing liquide ou shampoing solide peut relever du casse-tête. L’essentiel est tout de même de sélectionner le produit qui convient le mieux à sa nature de cheveux. De manière générale, il est recommandé d’espacer au maximum les lavages pour préserver la fibre capillaire et de privilégier les ingrédients naturels pour éviter de se tartiner le crâne avec des produits issus de la pétrochimie. 

Les avantages et inconvénients du shampoing liquide

Lorsque l’on utilise du shampoing liquide, on ne se pose absolument pas la question de son utilisation. C’est un geste tellement banal qu’on peut facilement le faire à moitié endormi de bon matin sous sa douche. C’est définitivement celui qui est le plus facile d’utilisation
Il est également omniprésent dans les rayons des supermarchés. Très facile à trouver, il est décliné sous de nombreuses versions pour répondre à tous les besoins possibles et imaginables : antipelliculaire, pour cheveux gras, cheveux secs, cheveux cassants, cheveux colorés, etc. Vous en trouverez forcément un qui vous convient !

En revanche, les shampoings liquides sont contenus dans des bouteilles en plastique difficilement recyclables. Un mauvais point pour l’écologie ! De plus, si l’on n’est pas vigilant sur la composition, on peut facilement opter sans le savoir pour un produit contenant des ingrédients issus de la pétrochimie aussi néfastes pour l’organisme que pour la planète.

Les avantages et inconvénients du shampoing solide

Le shampoing solide est une très bonne alternative “green” puisque ces produits ne sont généralement pas emballés dans du plastique. Ils sont le plus souvent distribués dans des boîtes en carton recyclable, ce pour quoi ils sont particulièrement appréciés des consommateurs qui se tournent vers un mode de vie zéro déchet. Bien conservés à l’abri de l’humidité, les shampoings solides ont une durée de vie bien plus longue que les shampoings liquides. Ils sont donc également plus économiques à long terme.

Un peu plus rare que le shampoing liquide sur les étals des magasins, il fait timidement son apparition dans quelques enseignes de la grande consommation. Mais pour avoir véritablement le choix il vous faudra partir en quête de votre shampoing solide en magasin bio ou sur internet

Le cas du shampoing sec : pour espacer les lavages

Votre frange regraisse trop vite, vos racines sont un peu lourdes, votre crinière est toute raplapla ? Plutôt que de laver toute votre chevelure, utilisez un shampoing sec pour donner un coup de frais à votre coiffure. Ce produit permet d’absorber le sébum présent sur les cheveux pour leur donner un coup de frais entre deux shampoings.

Il existe deux formats de shampoings sec : le spray à vaporiser sur sa crinière et la poudre à appliquer à la main de manière beaucoup plus ciblée. Si les aérosols ont l’avantage d’être plus pratiques à utiliser, ils ne permettent pas de maîtriser la quantité de produit utilisée. De plus ils peuvent contenir de l’alcool qui assèche le cuir chevelu. Nous vous recommandons donc d’opter plus volontiers pour le format poudre. À long terme, vous économiserez du produit, votre flacon durera plus longtemps et vous gagnerez quelques précieux euros.

En espaçant les lavages, on réalise des économies de produit et donc d’argent. Mais il n’est pas toujours évident d’habituer ses cheveux à ne pas regraisser trop vite. C’est là où le shampoing sec peut vous aider. Car en effet, plus les lavages sont fréquents, plus les cheveux ont tendance à regraisser rapidement. Utiliser du shampoing sec vous permettra d’espacer petit à petit vos lavages. À terme, vous n’aurez plus besoin du produit car votre cuir chevelu produira moins de sébum. Vous ferez donc de belles économies sur votre budget shampoing !

L’astuce Radins : plutôt que d’acheter un shampoing sec dans le commerce, vous pouvez utiliser des produits que vous avez certainement déjà dans vos placards pour redonner un coup de frais à vos cheveux presque gratuitement. Découvrez comment fabriquer soi-même son shampoing sec !

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.