Ce qu'il faut savoir avant d'acheter un Smartphone reconditionné

Marie Caillet - publié le 27/04/2020 à 13:15

Le marché des produits d'occasion ne s'est jamais aussi bien porté. Même les smartphones de seconde main ont la faveur des consommateurs ! Mais derrière les offres alléchantes des reconditionneurs se cachent parfois de mauvaises surprises. Pour éviter d'en faire les frais, mieux vaut vérifier quelques points au préalable.

1 - Le prix

Qui dit smartphone d’occasion dit forcément rabais. Toutefois, un prix anormalement bas peut signifier que les éventuelles pièces de remplacement (et lors d’un reconditionnement, il n’est pas rare qu’il y en ait) sont de mauvaise qualité. Par mesure de prudence, comparez les prix pratiqués entre les concurrents.

En 2016, dans l’hexagone, pas loin de 2 millions d’unités reconditionnées se sont écoulées, soit 50 % de plus qu’en 2015. Cela représente près de 10 % du marché national des smartphones.

2 - La durée de la garantie

La garantie légale de conformité d’un smartphone est de 6 mois minimum. Certains professionnels n’hésitent pas à l’allonger jusqu’à 18 mois, soit 24 mois au total. Or, la durée de la garantie est un très bon indicateur : elle vous permet de juger de la qualité du reconditionnement. Plus la garantie est longue, mieux c’est ! Mais 6 mois, pour un appareil reconditionné, c’est déjà bien... cela laisse le temps de voir arriver une panne ou un dysfonctionnement !

3 - Les fameux labels...

En furetant sur les sites de produits reconditionnés, vous vous êtes peut-être déjà aperçu que certains marchands mettent en avant des labels portant sur la qualité du reconditionnement. Cette donnée est pourtant très peu fiable. Ceci, pour une raison simple : il n’existe, légalement, aucun critère d’exigence. Chaque reconditionneur définit ses critères d’exigence propres, et il est malheureusement bien difficile de les évaluer. Ne vous y fiez donc pas !

4 - L'état de la batterie

Lorsqu’un smartphone est reconditionné, le changement de la batterie n’est pas automatique. Et si l’appareil a beaucoup fonctionné par le passé, celle-ci peut montrer des signes de fatigue ! Mieux vaut donc prendre le temps de demander au revendeur son autonomie réelle.

5 - L'apparence extérieure

Les photos présentées ne montrent pas nécessairement les éventuels défauts de l’appareil (rayures ou impacts sur l’écran ou la coque, par exemple). D’autant que bien souvent, il s’agit de clichés officiels, c’est-à-dire émanant de la marque elle-même. Et si défaut(s) il y a, ils ne sont pas forcément non plus indiqués dans le descriptif. Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons de vous tourner vers des sites autorisant les évaluations des utilisateurs.

Donner une seconde vie aux smartphones et limiter le gâchis électronique, oui, mais acheter à l’aveuglette, non. Voilà qui vous permettra de limiter les risques de déception et, potentiellement, de faire une vraie bonne affaire !

Tous les guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.