5 conseils pour éviter les noyades

Marie Caillet - publié le 30/04/2020 à 10:00

Soleil, été, coquillages et crustacés... mais aussi 1649 noyés : en 2018, le bilan des noyades a augmenté de 30 % par rapport à 2015. Radins Conseils vous recommande 5 bons réflexes pour barboter sans boire la tasse.

Les bases en brasse

1 Français adulte sur 7 ne saurait pas nager. Ils sont pourtant nombreux à faire trempette dans la mer ou à la piscine chaque été. Hélas, pas besoin d'un raz de marée ou d'une plongée en chandelle pour risquer la noyade... La meilleure des préventions est encore de savoir nager. Quel que soit votre âge, il n'est jamais trop tard pour apprendre les rudiments de la natation. Les enfants peuvent par ailleurs prendre des cours dès 5 ans. Si vous voulez une sécurité optimale, vous pouvez équiper votre enfant d'un bracelet d'alarme.

Vigilance constante

Le rapport de Santé Publique France est clair : un enfant « peut se noyer sans bruit, en moins de 3 minutes, dans 20 centimètres d'eau ». Parents, même si votre enfant sait nager et dispose de brassards et/ou d'une bouée, ne faites pas l'impasse sur une surveillance continue : le risque d'accident sera ainsi moins élevé. Et surtout, restez à proximité de votre enfant pour pouvoir vous porter à son secours rapidement.

Safety first

Ce lac naturel ou cette plage de sable fin vous semble parfaitement paisible et vous avez bien envie de piquer une tête ? Privilégiez les zones de baignade surveillée : les courants peuvent être traîtres, surtout si vous n'êtes pas un nageur expérimenté. Les drapeaux vous permettent d'estimer le niveau de sécurité d'une aire de baignade : verts, ils garantissent une zone sécurisée. Oranges, la zone est potentiellement dangereuse, mais surveillée. S'ils sont rouges, passez votre chemin : baignade interdite.

Le bon moment pour buller

Pour profiter de votre baignade, ayez le bon timing : tous les moments ne sont pas propices pour se jeter à l'eau. Évitez donc de faire trempette juste après le repas, pour laisser la digestion s'opérer. Idem pour l'exposition au soleil : entre 12 heures et 15 heures, la chaleur est particulièrement élevée et peut entraîner une hydrocution (contraste de température trop fort entre l'air ambiant et la température de l'eau). Mieux vaut se baigner après 16 heures ou idéalement, le matin.

Et surtout, la santé

Les décès de noyades concernent en majorité les baigneurs de plus de 45 ans, sujets à des problèmes de santé. Là aussi, faites particulièrement attention à votre condition physique : si vous avez de l'asthme, que vous vous épuisez vite, que votre force musculaire est insuffisante, abstenez-vous ou baignez-vous accompagné dans des zones où vous avez pied. De même, évitez la consommation d'alcool avant de vous baigner, mettez un couvre-chef et couvrez-vous de crème solaire pour ne pas risquer d'insolation.

Quelques gestes de prévention suffisent à diminuer les risques d'accidents par noyade pendant vos vacances. Avec ces 5 réflexes, vous pourrez profiter sereinement de votre baignade avec vos enfants !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.