Covid-19 : France Billet peine à rembourser les places de concerts annulés

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 28/10/2020 à 14:37

D’après 60 Millions de Consommateurs, France Billet, l’organisme principal de distribution de billets d’événements culturels en France, peinerait à rembourser ses clients. 

Concert
France Billet a assuré avoir remboursé 85% des billets annulés.

La gestion délicate des remboursements de billets

Depuis le début de l’année, le monde de la culture bat de l’aile. Avec la crise sanitaire du Covid-19, de nombreux concerts et autres événements culturels ont été annulés, purement et simplement. Bien évidemment, lorsqu’un événement comme celui-là est annulé, il est normal de demander un remboursement de son billet. Sur le papier, c’est facile. Dans la réalité, c’est un peu plus compliqué.

60 Millions de Consommateurs pointe ainsi du doigt la gestion de cette crise par France Billet. L’association de consommateurs a reçu de nombreux témoignages d’usagers mécontents, expliquant qu’ils n’ont toujours pas été remboursés par l’organisme de réservation de la Fnac. Ce dernier promet pourtant un remboursement sous trente jours.

Du retard volontaire dans le traitement des demandes ?

En juillet dernier, les organisateurs de spectacles réunis au sein du Syndicat des musiques actuelles avaient publié un communiqué corrosif, à l’encontre de France Billet, l’accusant de se défausser de ses responsabilités, et de mentir aux spectateurs en leur indiquant attendre un retour de la part des producteurs des spectacles annulés en raison du coronavirus.

Mais France Billet n’est pas le seul à faire traîner les remboursements. C’est également le cas de Ticketmaster et de See Tickets (anciennement Digitick), qui ont bien du mal à faire face à la vague énorme de remboursements. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez donc pas à insister auprès du vendeur de votre place.

À lire aussi Comment acheter des places de concerts moins cher ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.