Les meilleures résolutions à prendre (et à ne pas tenir)

Marie Caillet - publié le 18/12/2020 à 09:00

Cette année encore, vous n'y couperez pas : l'injonction aux bonnes résolutions vous attend au tournant. Vous manquez d'inspiration ? Deux stratégies : botter en touche, ou piocher dans les grands classiques qui font toujours leurs preuves... ou pas.

« C'est décidé, j'arrête de fumer »

Cette résolution est facile à trouver, elle fait toujours son effet le 1er janvier... mais si elle marchait vraiment, le nombre de fumeurs serait en chute libre depuis l'invention de la cigarette.

Arrêter de fumer n'est pas si simple : il faut compter 4 échecs en moyenne avant de décrocher pour de bon. Cette bonne résolution portera ses fruits uniquement si vous vous préparez psychologiquement en amont. Si vous la lancez par défaut, à peine remis de votre gueule de bois du réveillon... mieux vaut peut-être vous abstenir.

« Je me remets au sport (cette fois c'est la bonne) »

Vous vous sentez rouillé comme un vieux biclou alors que vous n'avez qu'une envie : démarrer janvier sur les chapeaux de roues. Il est temps de déclarer la guerre aux petits kilos et aux articulations grippées, et pas à moitié, ah ça non : fitness, jogging, équipement de sport, cette année c'est du sérieux ! Oui, mais pour combien de temps ?

Reprendre le sport est une excellente idée, mais si vous n'êtes pas Usain Bolt à la base, mieux vaut y aller en douceur sous peine de vous dégoûter pour l'année. Votre corps vous sera reconnaissant de progresser par paliers. Donnez-vous des objectifs mensuels pour commencer : faire 10 000 pas par jour en janvier ou une session de yoga hebdomadaire, par exemple. 

Et, plutôt que de souscrire à un abonnement en salle, utilisez d'abord une appli de fitness : si vous n'accrochez pas à ce type de sport, au moins, vous éviterez de gaspiller de l'argent.

« J'arrête de procrastiner (dès le 2 janvier) »

Les bonnes résolutions et la procrastination, ça va rarement ensemble. Et puis, la procrastination, c'est humain ! Plutôt que de vous lancer une bonne résolution globale (et impossible à tenir), déterminez plutôt les domaines dans lesquels vous souhaitez moins procrastiner : au travail ? Pour une activité créative ? Un sport ? Il vous sera plus facile de ménager des créneaux horaires (et d'utiliser des outils anti-procrastination) pour être plus efficace. Bref, pour faire les choses en grand, commencez par les détails !

« J'arrête les achats compulsifs »

À chaque consommateur son budget. Certains seront cigales, d'autres fourmis, mais une chose est certaine : difficile d'échapper aux tentations alors que tout nous incite en permanence à acheter et accumuler.

Si vous êtes du genre à dépenser facilement, au lieu de vous restreindre, prenez des mesures positives : adaptez votre budget en y incluant une somme pour les achats de loisirs. Comme pour un régime, la meilleure façon d'éviter les grands craquages est de s'en autoriser quelques-uns ! Et pour économiser facilement, il existe quelques mesures à prendre au quotidien.

Si ces 4 résolutions reviennent tous les ans, c'est pour une bonne raison : elles sont très bénéfiques... seulement, il faut réussir à les tenir ! Si le défi vous paraît trop grand, évitez-vous un énième échec et allez-y progressivement. Ce sera beaucoup plus gratifiant : après tout, pour tenir vos résolutions, vous avez toute l'année.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.