Jardin : les travaux de fin d’hiver pour l’arrivée du printemps

Marie Caillet - publié le 02/04/2020 à 17:25

Dès le mois de mars, le gel, la neige et les vents froids laissent peu à peu place à la douceur. Pour accueillir le printemps comme il se doit, quelques travaux s’imposent au jardin. Voici nos conseils !

Étape n° 1 : on nettoie

Avec les températures négatives, certains végétaux ont pu être malmenés. Inspectez-les et éliminez les feuilles brûlées par le froid, de même que les branches mortes ou trop abîmées.

Vos plantes vivaces semblent avoir définitivement rendu l’âme ? Rien n'est moins sûr ! Le retour des beaux jours et des soins adaptés peuvent faire des merveilles. Taillez-les avec soin sans retirer les racines : il y a de fortes chances qu’elles retrouvent une nouvelle jeunesse. 

Du côté du potager, ôtez les mauvaises herbes et bêchez. Si vous possédez un bassin d’ornement, le moment est également bien choisi pour retirer les feuilles tombées à l’eau et les tiges ramollies. Pensez également à relancer le système de filtration dès que le printemps sera bien installé.

Étape n° 2 : on taille

Arbres fruitiers, vigne, rosiers... pour mieux repartir et être productifs, tous ces végétaux ont besoin d’être minutieusement taillés avant la reprise de la végétation. Pensez à adapter votre taille au type de chaque plante :

  • Les arbustes sont à tailler de préférence en mars. Coupez les branches mortes et égalisez la coupe générale afin de permettre une belle floraison. 
  • Les rosiers : aérez-les en veillant à laisser les branches les plus fortes pour relancer la pousse.
  • Les conifères : attendez avril pour les tailler, soit au moment du redémarrage de la sève, et ayez la main légère. Les conifères ont en effet une croissance moins rapide que les autres arbres, mais prennent naturellement une forme harmonieuse.
  • Les haies : pour tailler vos haies, coupez seulement la moitié des nouvelles pousses pour ne pas dégarnir l'ensemble et taillez à ras les branches les plus vieilles.

Étape n° 3 : on prépare le terrain

Côté potager

Une fois débarrassé de ses mauvaises herbes, votre potager est prêt à être fertilisé. Astuce anti-repousse : recouvrez la terre de carton en plaçant des poids dessus. Cela évitera que les mauvaises herbes n'envahissent le terrain avant les semailles et plantations. Vous pouvez également commencer à faire germer les pommes de terre dans un endroit frais et lumineux, bien à l’abri du gel. C’est aussi la période parfaite pour semer les légumes primeurs, sous abri.

Côté jardin d’ornement

Attendez que la belle saison se soit suffisamment installée pour planter vos végétaux à racines nues. Pour les préparer au mieux, réalisez une mise en jauge, qui permettra de protéger les racines de vos plantes. Creusez une tranchée, disposez-y vos plans bien inclinés et recouvrez les racines jusqu’aux collets d’un mélange de terre et de sable. Terminez en tassant puis en recouvrant de paillis.

Si vous avez planté des semis en mini-serre les semaines précédentes, c'est le bon moment pour les repiquer. Vous pouvez également commencer les bulbes d’été (lys, bégonias...) en les plaçant dans du sable ou de la terre fine. De même, gardez-les au chaud, et exposez-les à la lumière.

Étape n° 4 : on pense à l’aménagement

Création d’une pelouse, plantation d’une haie, installation d’un bassin... Le printemps vous donne l'occasion de réfléchir à ces nouvelles installations et de les mettre en place ! Ne négligez pas non plus l’organisation du potager : en appliquant le principe de rotation des cultures (une parcelle de potager assignée à une catégorie de légumes, avec un changement chaque année) le rendement sera optimum. 

Il ne vous reste plus qu’à relever vos manches et à vous mettre au travail... Pour profiter de votre petit coin de paradis pendant toute la belle saison !

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.