7 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Florian Billaud - publié le 06/09/2019 à 14:30

Les acariens ont beau être invisibles à l'œil nu, ils n'en sont pas moins dérangeants pour ceux qui y sont sensibles. Éternuements à répétition, picotements, larmoiements ou encore conjonctivite guettent en effet les personnes allergiques, en particulier dès le début de l'automne. Vous êtes concerné ? Voici les erreurs à éviter pour limiter la prolifération de ces ennemis coriaces dans votre habitation !

1 - Utiliser des produits anti-acariens

Nous vous l’accordons, cela peut paraître contradictoire. Pour autant, l’utilisation de ce type de produit est une réelle erreur. Pourquoi ? Tout simplement car il aura certes pour effet de tuer les acariens, mais les déjections et squelettes de ces derniers continueront à vous causer des allergies.Bon à savoir : des produits toxiquesOutre leur non-efficacité, ces produits polluent votre environnement intérieur et mettent votre santé en danger car ils contiennent des agents chimiques néfastes.

2 - Dormir en partie basse d'un lit superposé

Si l’un de vos enfants est allergique aux acariens, il est essentiel qu’il dorme sur le matelas haut du lit superposé. En effet, les acariens vont avoir tendance à tomber sur celui du bas, ce qui augmentera inévitablement le contact avec ces micro-organismes indésirables.

3 - Ne pas renouveler son matelas

Le matelas est le terrain de prédilection des acariens. La raison est simple : celui-ci héberge la majeure partie de nos peaux mortes, et c’est justement de cela dont ces minuscules arachnides se nourrissent. Et plus le temps passe, plus la concentration de ces derniers sera importante. Il est ainsi préconisé aux personnes allergiques de changer de matelas tous les 7 à 8 ans maximum. Vous pouvez aussi miser sur une housse anti-acariens pour en augmenter la durée de vie.

4 - Ne pas laver sa couette et ses oreillers

La couette et les oreilles sont eux aussi de vrais nids à acariens. Nous vous conseillons vivement de les passer en machine 2 fois par an minimum, soit chez vous si le volume de votre tambour est suffisant, soit au pressing ou en laverie automatique. Une température de 30 °C suffit à éradiquer les acariens.Bon à savoir : les plumes ne sont pas contre-indiquéesContrairement aux idées reçues, les couettes et oreillers garnis de plumes ou de duvet ne sont pas plus favorables à la prolifération d’acariens que leurs homologues synthétiques. C’est même l’inverse, car ces matières naturelles résorbent l’humidité, tant affectionnée des acariens. Si vous n’êtes pas allergique aux plumes, ne vous en privez donc pas ! Sous réserve bien sûr que vous n’y soyez pas aussi allergique...

5 - Surchauffer son logement

Si les acariens aiment l’humidité, ils sont aussi friands de milieux chauds ! Veillez donc à ne pas trop chauffer votre maison ou appartement : 21 °C, pas plus !

6 - Faire l'impasse sur le ménage

Les acariens évoluant au beau milieu de la poussière, il est plus que préférable de ne pas la laisser s’accumuler ! Afin de ne pas la déplacer mais bel et bien de l’attraper et de l’emprisonner, nous vous recommandons d’utiliser un chiffon électrostatique ou préalablement humidifié ainsi qu’un aspirateur à filtre HEPA (filtre à particules aériennes à haute efficacité).

7 - Ne pas aérer sa chambre à coucher

Quelle que soit la saison et la température extérieure, l’aération est essentielle au quotidien. Le but ? Renouveler l’air intérieur, et ainsi faire baisser le taux d’humidité ambiant provenant aussi bien de nos corps que de la cuisine ou de la salle de bains.Vous voilà bien renseigné sur le sujet ! Pour retrouver un certain confort de vie, il ne vous reste plus qu’à mettre en application ces quelques conseils.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.