Douches à l’italienne : attention aux malfaçons

Anton Kunin - publié le 14/08/2020 à 13:00

Les douches sans ressaut, également appelées douches de plain-pied ou douches à l’italienne, sont souvent livrées avec des défauts d’étanchéité, pointe un rapport de l'Agence Qualité Construction.

Douche à l'italienne
Les douches sans ressaut sont censées faciliter la vie aux personnes à mobilité réduite.

Étanchéité du sol de la douche : le nombre de sinistres a triplé depuis 2005

Choix conscient pour certains propriétaires ou obligation pour d’autres, la construction d’une douche à l’italienne réserve souvent une mauvaise surprise, celle de devoir procéder à des réparations plus tard. Et celles-ci s’avèrent particulièrement coûteuses, comme le révèle l’édition 2020 de l’Observatoire de la qualité de la construction, publié par l'Agence Qualité Construction.

Les malfaçons des revêtements de sol intérieur s’avèrent en effet très fréquentes dans les douches à l’italienne, à tel point que le nombre de sinistres signalés a triplé depuis 2005. Les malfaçons des revêtements de sol intérieur restent d’ailleurs les éléments d'ouvrage qui portent les coûts de réparation les plus importants.

Douche à l’italienne : des réparations qui peuvent être coûteuses

Problème le plus courant dans les douches à l’italienne : un carrelage qui se fissure, créant un défaut d’étanchéité. Un siphon bouché est lui aussi source de problèmes car il n’est pas aisé d’y accéder. En plus, dans l’éventualité où il devait être remplacé, il serait nécessaire de démolir le sol de la douche. Autant dire que ces travaux sont lourds et coûteux.

Une douche sans ressaut (ou, du moins, une salle de bain conçue pour pouvoir en accueillir une) est obligatoire dans les maisons individuelles (sauf celles construites pour le propre usage de leur propriétaire) et les logements collectifs situés en rez-de-chaussée construits depuis juillet 2020. À compter de juillet 2021, elle sera également obligatoire dans les appartements desservis par un ascenseur et situés en étages (sont concernés les immeubles nouvellement construits).

À lire aussi Douche VS bain : comment faire des économies d’eau ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.