Rénovation : les plafonds maximum pour l'aide de l'Anah

Nicolas Boutin - publié le 12/01/2021 à 17:00

Jusqu’à un certain plafond de ressources, les propriétaires engageant des travaux dans son logement peuvent bénéficier d’une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Anah
Le plafond de ressources varie selon la composition du foyer, sa localisation et les revenus du ménage.

Des critères de composition et de localisation du foyer

Comme chaque année au 1er janvier, les plafonds de ressources pour bénéficier d’aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) sont révisés en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation (hors tabac) entre le 1er novembre de l’année N-2 et de l’année N-1. Peu d’évolution par rapport à 2020, en raison de la faiblesse de l’inflation de l’an dernier.

Les plafonds de ressources varient selon la composition du ménage, les revenus et la localisation du logement. L’Anah classe ensuite les foyers en deux catégories : « modestes » ou « très modestes ». Ainsi, en Île-de-France, le plafond de ressources des ménages très modestes se hisse à 20.593 € pour un foyer d’une personne. À 25.068 €, le foyer sera considéré comme « modeste ». Un foyer de deux personnes bénéficiera d’un plafond de 30.225 € pour les très modestes et 36.792 € pour les modestes. Pour chaque personne supplémentaire, le plafond se réhausse de 6.096 € pour les foyers très modestes, et de 7.422 € pour les ménages modestes.

Deux types d’aides

En province, le plafond est moins élevé, avec 14.879 € pour un foyer d’une personne très modeste et 19.074 € pour une personne modeste. Quand deux personnes composent un foyer très modeste, le plafond est fixé à 21.760 € et 27.896 € pour les foyers modestes. Le plafond augmente ensuite de 4.412 € pour chaque personne supplémentaire parmi les très modestes et de 5.651 € pour les modestes.

Ces montants de revenus fiscaux de référence sont à prendre en compte sur le revenu fiscal de l’année 2020 pour une demande déposée en 2021. L’Anah propose deux types d’aides selon l’ampleur des travaux et le type de projet : Ma Prime Rénov’ et « Habiter mieux sérénité ».

À lire aussi Déco : 7 petits travaux pas chers qui changent tout

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.