Comment bien nettoyer sa cheminée ?

Marie Caillet - publié le 12/02/2021 à 11:30

Vous êtes subjugué par la beauté du feu de bois qui crépite dans votre cheminée ? Pour continuer à profiter de ces agréables moments au coin du feu, quelques conseils d'entretien pour une cheminée qui brille de mille feux.

Bien entretenir sa cheminée en enlevant la suie

Après chaque feu de bois, de la suie vient encrasser les parois de votre cheminée. Pour éviter l'accumulation, prenez l'habitude de passer un coup de balayette après chaque utilisation. N’oubliez pas de nettoyer le manteau de votre cheminée de temps en temps puisque la suie peut aussi la tacher. 

  • Si le manteau est en marbre, vous pouvez enlever les taches à l’aide d’un peu d’eau savonneuse et une fine laine d’acier. 
  • S’il est en brique, vous pouvez frotter les taches à l’aide d’une brosse dure que vous aurez préalablement trempée dans un peu d’eau tiède avec du détergent. 

Pour faciliter le nettoyage, petite astuce : appliquer une fine couche de cire blanche ou incolore sur le manteau avant de rallumer votre cheminée. Cela permet de protéger le manteau des salissures. 

Entretenir sa cheminée en enlevant les cendres

Une couche de cendre fine n’entrave en rien le bon fonctionnement de votre cheminée. Au contraire, les quelques morceaux de charbon qu’elle contient faciliteront votre tâche au moment d’allumer le feu. 

En revanche, si la couche de cendres est trop épaisse, l’air aura du mal à arriver par le bas, ce qui empêche la bonne combustion du bois. De plus, la grille de votre foyer peut se déformer. Il est donc important de vider le cendrier de votre cheminée de temps en temps. Si vous ne disposez pas d’un aspirateur à cendres, un tisonnier et une balayette feront très bien l’affaire.

Comment enlever la suie des vitres de la cheminée ?

Les cheminées sont souvent équipées d’une vitre de protection qui empêche les projections de particules de braises dans votre intérieur. Au fur et à mesure que vous faites du feu, un peu de suie vient se poser sur cette vitre. Pour la nettoyer, il suffit de prendre du papier journal, de l’humidifier, de le passer dans un peu de cendre et de frotter la vitre. La suie n’opposera aucune résistance et se décollera sans effort.

Le ramonage, une obligation légale ?

La loi oblige les personnes qui possèdent une cheminée à effectuer les travaux de ramonage au moins 2 fois par an. Le but de ce ramonage est d’enlever les dépôts de suie qui peuvent encombrer les conduits de la cheminée, et d’empêcher les risques d’incendies et d’intoxication au monoxyde de carbone. 

Pour un meilleur résultat, il convient de laisser ce travail à un spécialiste. Le coût de l’intervention se situe entre 40 et 80 €. La durée du ramonage dépend de la taille de votre cheminée, mais en moyenne il ne dure pas plus d’une demi-heure. Ainsi, le fait de ramoner votre cheminée n’aura aucune incidence notable sur son utilisation.

Du moment que vous occupez la maison, vous êtes tenu de réaliser le ramonage, que vous soyez propriétaire ou locataire. S’il s’agit de conduits collectifs, cette tâche incombe au syndic de copropriété. Si vous ne ramonez pas votre cheminée, vous risquez une amende forfaitaire dont le montant est similaire à celui des conventions de troisième classe. Ainsi, vous pouvez payer entre 45 et 180 €, selon le degré de l’infraction.

Après le ramonage, le professionnel vous donne un certificat qui atteste que le nettoyage des conduits a été effectué. Il convient de bien conserver ce document puisque vous pourrez être amené à le présenter à votre assureur en cas d’incendie.

Que vous ayez un insert ou une cheminée traditionnelle, bien l'entretenir au quotidien permet de la rendre plus efficace, de limiter le gaspillage de chauffage et de garder un beau foyer, autour duquel il fera bon se réunir pendant les soirées d'hiver. 

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.