Astuces pour se débarrasser des acariens durablement

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

Même si vous êtes une véritable fée du logis et que votre intérieur est d’une propreté irréprochable, les acariens, ces bestioles microscopiques semblables à des araignées trouveront toujours le moyen de s’incruster chez vous. Voici des solutions écologiques qui vous aideront à vous débarrasser de ces indésirables.

Utilisez l'eau chaude pour laver votre literie

Si vous développez une allergie aux acariens, prenez l’habitude de laver vos draps et taies d’oreiller avec de l’eau chaude à 53 °C au moins toutes les semaines. Vous pouvez également les passer une vingtaine de minutes au séchoir de température moyenne avant de les laver à l’eau tiède. Toutefois, avant de procéder ainsi, assurez-vous que vos linges ne soient pas tachés puisque la chaleur du séchoir rend certaines taches permanentes.

Ôtez la poussière une fois par semaine

Toutes les semaines, passez l’aspirateur dans chaque pièce de votre maison pour empêcher la poussière de s’accumuler. Pour capturer les particules qui sont en suspension dans l’air, pensez à équiper votre aspirateur de filtres assez efficaces. Pour compléter le dépoussiérage, il serait préférable de passer un chiffon humide sur les meubles.

Choisissez avec soin votre literie et votre ameublement

Pour lutter contre les acariens, il est préférable d’éviter les édredons et oreillers en coton, remplis de duvets ou de plumes. À la place, optez pour le dacron ou orlon, peu appréciés des acariens. Tous les deux ans, pensez à renouveler vos oreillers. Si vous-même ou quelqu’un de votre entourage êtes un grand allergique, investissez dans des housses qui se ferment hermétiquement ou mieux, qui soient anti-allergènes.

Certains types de meubles favorisent plus l’apparition d’acariens que d’autres. Ainsi, les fauteuils avec des revêtements en tissus accumulent plus l’humidité et favorisent le développement des acariens. Pour laisser peu de chances à ces araignées microscopiques, optez pour des fauteuils et des canapés en cuir ou en vinyle, plus faciles à nettoyer et qui ne gardent pas trop l’humidité.

Aérez votre intérieur

Les acariens aiment beaucoup l’humidité. Afin d’éviter leur prolifération, pensez à bien aérer les parties de votre maison qui sont souvent exposées à l’humidité comme le sous-sol, la cuisine ou encore la salle de bain. Pour réduire l’humidité de votre intérieur, pensez à régler votre climatiseur central et votre déshumidificateur de manière à obtenir un niveau d’humidité inférieur à 50%.

Bien agencer les pièces

La manière dont vous arrangez les pièces de votre maison est aussi le garant de sa propreté. Si la pièce est trop chargée de meubles, vous aurez du mal à épousseter les recoins et malgré vos nettoyages répétitifs, la poussière peut s’accumuler dans certains recoins. Pour ranger vos livres et bibelots, privilégiez autant que possible les tiroirs et les étagères fermées.

Attention aux tapis, en plus d’accumuler les particules de poussières, de peau humaine, de cheveux et de poils d’animaux, les tapis sont un nid douillet pour les acariens. Si vous êtes un terrain allergique, il n’est pas recommandé d’avoir de tapis dans votre intérieur, et même si vous ne l’êtes pas, il est conseillé d’éviter les tapis dans votre chambre à coucher.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.