Comment lutter contre l'apparition des charançons

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

Les charançons sont de petits insectes de 2 à 4 mm, inoffensifs pour l'homme, et que l'on peut remarquer dans les céréales, la farine, le bois et bien d'autres substances. On les considère comme nuisibles car leurs larves se nourrissent de leur environnement et peuvent ainsi endommager les provisions et tous les éléments qu'elles occupent.

Les différents types de charançons

Il existe plusieurs sortes de charançons ; les plus connus sont les charançons rouges (qui se nourrissent de palmiers), les charançons de bois et les charançons que l’on trouve dans de nombreux produits alimentaires. Les charançons rouges sont présents sur l’ensemble du pourtour méditerranéen et en Bretagne : ils s’attaquent aux palmiers et représentent un véritable fléau puisqu’ils sont capables de tuer leur hôte en seulement six mois. Le charançon de bois est xylophage, il se nourrit de bois de préférence humide. Enfin, les charançons peuvent également être des insectes de farine, de riz ou de graines : leurs larves s’y développent, infestant ainsi les denrées alimentaires.Le saviez-vous ?Depuis 2006, les charançons rouges s’attaquent aux palmiers de la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur). On les retrouve également dans plusieurs zones géographiques et les dégâts sont considérables. Les éradiquer est particulièrement difficile car ils se reproduisent très rapidement et les larves se développent directement dans les tissus du palmier.

Comment les repérer ?

Les charançons sont petits mais vous pouvez en principe les repérer à l’œil nu. Sur les plantes, ils sont assez faciles à reconnaitre, leur couleur foncée ressort facilement sur le vert des feuilles ou des tiges. Il en va de même pour la farine. Si vous soupçonnez leur présence dans des graines ou des céréales, vous pouvez placer vos denrées dans un bocal transparent et le secouer vigoureusement : les charançons devraient ressortir et donc, peut-être confirmer vos doutes. Vous souhaitez vérifier vos poutres ? Observez attentivement les zones où le bois est le plus humide et voyez s’il y a de petits trous : si c’est le cas, cela signifie que des larves de charançons creusent des galeries. Vous devrez alors prendre les dispositions nécessaires pour les éliminer avant qu’elles ne fassent des ravages.

Méthodes naturelles pour se débarrasser des charançons

Les charançons réussissent à pénétrer dans la plupart des contenants, même lorsque ceux-ci sont fermés. Pour éviter qu’ils ne s’attaquent à vos provisions, vous pouvez investir dans des bocaux en verre avec couvercle hermétique. Cette méthode est efficace avant que les insectes ne s’installent.Une fois qu’ils ont investi les lieux, le meilleur moyen d’éliminer naturellement les charançons qui se logent dans vos produits alimentaires est de jeter les denrées dévastées dans un sac hermétique (éventuellement doublé) et de s’en débarrasser loin de votre habitation (l’idéal étant de sortir votre poubelle le jour du ramassage). Pensez également à passer l’aspirateur dans la zone infestée et à jeter le sac après l’avoir fermé avec soin.Si vous préférez conserver vos provisions, vous pouvez également tuer les charançons en les exposant au froid (congélateur) ou au chaud (eau bouillante). Hormis quelques rares cas d’allergie, cela ne représente aucun danger. Vous pourrez retirer les charançons de l’eau de cuisson en écumant la surface et consommer vos produits comme s’ils n’avaient pas été infestés.Les charançons présents sur les plantes peuvent être dérangés par l’odeur des iris : n’hésitez donc pas à en planter à proximité des plantes convoitées par les insectes (en prévention). Autrement, vous pouvez vérifier à l’œil nu leur présence et secouer votre plante afin de les déloger.Si ces méthodes ne vous conviennent pas, ou qu’elles n’ont pas été efficaces dans votre cas, vous devrez sans doute utiliser un insecticide. N’oubliez pas de bien aérer les pièces et d’utiliser ce genre de produit avec parcimonie.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.