Comment nettoyer votre serre au printemps ?

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Nettoyer sa serre au printemps, ou mieux en fin d'hiver, permet de préserver la santé des végétaux à venir et d'assurer une bonne luminosité pour leur croissance. La corvée est incontournable pour tout bon jardinier qui se respecte !

Première étape : débarrasser et retirer la poussière

Pour bien nettoyer, il faut faire place nette. Il convient d’ôter les orties ou petites ronces jusqu’à la racine pour éviter leur repousse et d’éliminer efficacement les mauvaises herbes. Les outils, pots, jardinières et autres éléments essentiels au jardinier sont déplacés à l’extérieur de la serre. Une fois l’espace vidé, il est facile de passer l’aspirateur sur les étagères et les surfaces qui le nécessitent.

Seconde étape : traiter contenus et contenants à l'extérieur de la serre

Pour nettoyer les pots et jardinières réservés aux futures plantations, il suffit de les faire tremper dans de l’eau additionnée d’eau de javel puis de bien les rincer et de les faire sécher au soleil. Les plantes qui devront retourner dans la serre sont pulvérisées avec une solution à base de savon noir, naturel et doux pour les végétaux. Les plantes infectées par une maladie sont compostées loin de la serre.

Troisième étape : Nettoyer les vitres, les bâches, le sol...

L’utilisation de produits phytosanitaires pour optimiser sa production de fleurs, de fruits ou de légumes implique un nettoyage en profondeur, méticuleux et particulièrement soigné. Si votre serre est suffisamment rigide, vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression pour la laver à l’intérieur et à l’extérieur. Si vous souhaitez un résultat optimum, frottez les vitres avec du vinaigre blanc pour qu’elles retrouvent leur transparence et permettent à la lumière d’entrer facilement. Le sol doit être lavé à grande eau pour supprimer toutes traces de produits.

Quatrième étape : désinfecter l'ensemble de la structure

De nombreux produits de désinfection existent. La plupart sont des détergents plus ou moins concentrés mais certains acides sont parfois conseillés par les techniciens comme l’acide oxalique ou l’acide acétique. Le produit à utiliser dépend des plantes cultivées et de la concentration en CO2. Il est important de commencer par le point le plus éloigné de la porte ou du sas d’entrée pour éviter une nouvelle contamination. N’oubliez pas de vous habiller en conséquence, de protéger vos mains et éventuellement de porter un masque pour la désinfection en intérieur. La serre doit être rincée à l’eau claire 24 à 48 heures après cette opération. Le plastique de sol ne peut être installé avant que la serre ne soit complètement sèche pour éradiquer les moisissures et autres champignons.

Le petit matériel et l'équipement complémentaire à désinfecter en parallèle

Après une vérification minutieuse, il est essentiel de nettoyer parfaitement et de désinfecter les outils et le matériel de conditionnement, les tuyaux amenant l’eau, les supports de gouttière et les instruments de contrôle tels que les thermomètres et les systèmes de vérification du CO2. En replaçant le système d’arrosage, vérifiez les pentes et les différents raccords. Chaque dispositif doit fonctionner parfaitement pour garantir une distribution d’eau idéale. La serre est à présent fonctionnelle. Vous pouvez la réaménager, rentrer les pots et autres contenants, le terreau et les engrais, etc.

S'il n'y avait qu'un seul conseil à retenir

Un désinfectant d’ambiance passé au pulvérisateur peu avant le début des plantations est un bon moyen de conserver longtemps une atmosphère saine et agréable. Différents marques sont disponibles dans le commerce. Il convient de privilégier les produits naturels à base de plantes et d’huiles essentielles. Les prix varient de 10 à 20 € pour 100 ml.Si vous utilisez votre serre toute l’année, si vous rentrez vos plantes en hiver, un autre nettoyage sera nécessaire en début d’automne. Pensez-y avant les premières gelées, pour pouvoir sortir facilement les végétaux...

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.