6 conseils pour lutter contre l’humidité dans la maison

Mustapha Azzouz - publié le 25/11/2020 à 11:00

Si l’humidité est indispensable pour votre confort, lorsque son taux augmente, elle représente une menace pour votre santé comme pour votre intérieur. En effet, quand l’hygrométrie est trop importante, vos murs peuvent finir rongés par les moisissures. Ces dernières peuvent alors provoquer des irritations des yeux et de la sphère ORL, et même des infections respiratoires. Pour éviter ces désagréments, voici nos 6 conseils pour lutter contre l’humidité dans la maison.

1 — Faites circuler l’air

Le premier des conseils pour lutter contre l’humidité dans la maison est de penser à bien l’aérer. Cuisine, chambre, salon ou salle de bains, été comme hiver, l’air doit circuler ! Le mieux est d’ouvrir vos fenêtres et/ou portes pendant 10 minutes tous les matins. Une attention toute particulière sera apportée à la cuisine et à la salle de bains qui sont les pièces où l’on utilise le plus d’eau. On aère donc systématiquement après une douche. Si vous avez une hotte, mettez-la en route à chaque fois que vous vous mettez derrière les fourneaux. Si ce n’est pas possible, ouvrez la fenêtre, particulièrement si vous faites bouillir de l’eau.

2 — Nettoyez vos aérations

Une fois les fenêtres fermées, ce sont les aérations qui prennent le relais. Il est donc essentiel de les nettoyer régulièrement, surtout celles de la salle de bains et de la cuisine qui ont tendance à s’encrasser. Pensez à les aspirer pour que la circulation de l’air soit optimale. Surtout, ne les obstruez jamais, même si vous pouvez sentir un filet d’air frais passer : cela détériorerait grandement la qualité de l’air de votre intérieur. Si vous avez une maison, vous pouvez également installer des VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) dans la cuisine et la salle de bains. Ce système d’extraction d’air est réglable, ce qui vous permettra d’adapter le débit aux différents moments de la journée.

3 — Contrôlez l’étanchéité de votre logement

Un taux d’humidité trop élevé peut se manifester de différentes manières. L’apparition de condensation sur les fenêtres sans aucune raison est le signe le plus communément observé. Cela traduit une mauvaise étanchéité de la menuiserie de vos fenêtres. Les vitrages doubles sont par ailleurs plus efficaces pour lutter contre l’infiltration de l’humidité. Fissures dans les murs, joints endommagés et fuites au niveau du toit sont autant de petits travaux à effectuer d’urgence pour lutter contre l’humidité dans la maison.

Bon à savoir : l’humidité, les seuils à ne pas dépasser

On considère que le taux d’humidité d’une maison est trop élevé lorsqu’il atteint 65 %. Ainsi, si l’hygrométrie idéale pour un intérieur sain est de 50 %, il n’est pas rare de voir ce taux fluctuer entre 40 et 65 %, ce qui est tout à fait acceptable. En dessous de 40 %, l’air est trop sec, ce qui provoquera des irritations des muqueuses respiratoires et peut également aggraver un asthme déjà présent.

4 — Surveillez vos murs

Un degré d’hygrométrie trop important se traduit souvent par une dégradation des murs. Si vous remarquez que vos plinthes se mettent à pourrir, que votre papier peint cloque, que des auréoles apparaissent sur les murs ou que votre peinture s’écaille : vous avez certainement un problème d’humidité.

N’oubliez pas non plus de baisser les yeux pour déceler les traces de remontées capillaires. Ces traces d’humidité montrent que l’eau au pied de vos murs n’est pas assez bien évacuée. Il est alors possible d’installer une centrale de dessèchement, un appareil qui coûte environ 1 000 €. Les remontées capillaires sont à prendre avec un grand sérieux, car elles menacent directement l’intégrité de votre maison.

5 — Installez un déshumidificateur

Parmi les conseils pour lutter contre l’humidité dans la maison, il ne faut pas oublier le déshumidificateur d’air. Il suffit de placer cet appareil dans la pièce trop humide et de le laisser faire son œuvre. Il existe différentes technologies, mais toutes nécessiteront votre intervention pour vider l’eau qui s’accumule dans le bac.

Bon à savoir : le linge, un grand vecteur d’humidité

Le linge est un des facteurs qui fait augmenter le taux d’humidité à l’intérieur d’un logement. Pour éviter que l’eau qui s’en évapore aille se loger dans les murs environnants, faites sécher votre linge à l’extérieur dès que possible. L’hiver, installez-le loin des murs et pensez à aérer votre intérieur plus longuement.

6 — Essayez les solutions naturelles

Simples à mettre en place et économiques, les solutions naturelles vont vous permettre de lutter contre l’humidité dans la maison. Vous pourrez ainsi installer dans vos pièces des boîtes contenant des morceaux de charbon, élément qui n’a pas son pareil pour capturer l’humidité. N’oubliez pas d’en percer le couvercle et de changer le charbon toutes les deux semaines au minimum.

Autre conseil pour lutter contre l’humidité dans la maison : utilisez de la gomme arabique. Optez pour une version parfumée et placez quelques morceaux dans une coupelle que vous déposerez dans votre pièce. Cela permettra de purifier l’air tout en diffusant une fragrance délicate. Dernière solution naturelle : le gros sel. Vous pourrez en verser dans des bols et les disposer dans vos armoires et placards pour y assécher l’air.

Avec ces 6 conseils pour lutter contre l’humidité dans la maison, vous pouvez avoir l’esprit tranquille, l’air de votre intérieur est sain. Respirez !

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.