Construire sa maison : la réglementation thermique

La rédaction - publié le 05/09/2019 à 14:30

Depuis l'entrée en vigueur de la réglementation thermique de janvier 2013 (RT2012), toute nouvelle construction doit être basse consommation. Si vous avez un projet de construction, voici les travaux que vous devez entreprendre pour mettre le logement aux normes et éviter les sanctions administratives.

Les objectifs de la réglementation thermique

La RT2012 vise à réduire la consommation énergétique du secteur du bâtiment pour limiter son impact écologique. L’objectif est de préserver l’environnement sans diminuer le confort des habitants. Pour être dite basse consommation, une maison neuve ne doit consommer pas plus de 50 kWh d’énergie primaire par m2 et par an en moyenne. L’énergie primaire est la quantité d’énergie qu’il a fallu puiser de la terre pour produire de l’énergie domestique. Elle prend en compte non seulement l’énergie consommée par les habitants, mais aussi les pertes liées à sa production et à son acheminement. À titre indicatif, pour produire 1 kWh d’électricité, il faut 2,58 kWh d’énergie primaire, contre 1 kWh d’énergie primaire pour produire la même quantité de gaz naturel.

Quelles exigences ?

La RT2012 vise à améliorer l’efficacité énergétique de l’habitation pour diminuer sa consommation et garantir un confort estival hors climatisation. La performance énergétique d’un logement est déterminée par le coefficient Besoin bioclimatique (Bbio). La valeur maximale de référence diffère selon les régions : 42 pour la Côte d’Azur, 84 pour l’Est de France et 72 pour Lyon et Paris.Pour diminuer le Bbio, le projet de construction doit prendre en compte des éléments de conception bioclimatique comme l’inertie thermique ou l’orientation de la maison pour qu’elle bénéficie du meilleur éclairage naturel. Il faut impérativement prévoir une bonne isolation aux niveaux des vitrages, des murs extérieurs ou de la toiture. Pour assurer un confort estival hors climatisation, il faut prévoir l’installation de protections solaires dans les chambres afin d’éviter les surchauffes en été.Au moment de faire construire sa maison, il faut également prendre en compte les équipements de chauffage. Des appareils à haut rendement énergétique, comme une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur, permettent de faire des économies d’énergie. Il est désormais obligatoire d’intégrer une part d’énergies renouvelables dans les maisons individuelles. Vous pouvez par exemple installer des plaques solaires pour assurer une partie de la production d’eau chaude et faire des économies en énergie, ou encore un système hybride chaudière/pompe à chaleur.

Pourquoi choisir le gaz naturel ?

Le gaz naturel permet de répondre aux exigences de la RT 2012. C’est l’énergie non renouvelable la plus écologique sur le marché qui s’associe naturellement avec les énergies renouvelables. De plus, le gaz naturel permet de faire des économies. À titre d’exemple, la facture mensuelle de chauffage et de production d’eau chaude d’une maison de 90 m² s’élève entre 30 et 50 euros si vous utilisez du gaz naturel. Le distributeur de gaz naturel GRDF présente sur son site une évolution des prix des différentes sources d’énergie, ce qui vous aide à évaluer les réelles économies que vous ferez en ayant recours au gaz naturel.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.