Comment bénéficier du programme isolation à 1 euro ?

Florian Billaud - publié le 01/08/2019 à 20:00

Une maison mal isolée peut perdre jusqu’à 30 % de sa chaleur par le toit, et l’isolation de vos combles peut vous permettre d’économiser sur votre facture de chauffage. C’est pourquoi l’État a mis en place un programme pour permettre d’isoler votre maison pour seulement 1 €. Nous allons donc voir ensemble qu’est-ce que l’isolation à 1 €, comment en bénéficier, et quels sont les pièges à éviter.

Qu’est-ce que l’isolation à 1 € ?

Le pacte énergie solidaire, aussi appelée isolation à 1 €, est une aide financière mise en place il y a quelques années et reconduite jusqu’à fin 2020. Elle permet de réduire le coût des travaux d’isolation des combles perdus réalisés par des professionnels certifiés « Reconnus garants de l’environnement » (RGE), mais aussi de lutter contre la précarité énergétique des foyers aux revenus les plus faibles. Les travaux d’isolation des combles permettent une belle économie d’énergie, et peuvent faire baisser votre facture jusqu’à 25, voire 30 %.

Cette contribution financière pour l’isolation est soumise aux conditions de ressources et est cumulable avec d’autres aides.

À noter que ce sont les fournisseurs de carburant et d’énergie (Total, EDF, Leclerc, Auchan…), aussi appelés « obligés », qui subventionnent ces travaux d’isolation, via les certificats d’économie d’énergie (CEE) et non les finances publiques. Faute de quoi, les obligés devraient payer de fortes amendes auprès de l’État français.

L’isolation à 1 € concerne uniquement les 50 premiers mètres carrés de votre maison. En effet, au-delà de cette surface, l’isolation, vous coûtera 14 € TTC du m². Néanmoins, l’opération reste très avantageuse par rapport au prix habituel du marché. Voici un exemple, pour mieux comprendre :

Coût de l’isolation pour une surface de 80 m² de combles perdus : 80-50 = 30 ; 1 € + (30 x 14 €) = 421 € TTC.

Qui a droit à l’isolation des combles à 1 euro et comment en bénéficier ?

Tous les propriétaires ou les locataires de maisons individuelles possédant des combles perdus non isolés ou avec une isolation vieillissante, ont le droit au dispositif à 1 €. À condition que leurs revenus ne dépassent pas les plafonds définis par l’état. Il leur suffit de faire une simulation d’éligibilité et ensuite de déposer un dossier auprès de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Voici le tableau révisé en 2019 des plafonds de conditions de ressources pour l’attribution de l’isolation à 1 € :

Plafonds de ressources 2019 pour les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)*

Nombre de personnes résidant dans le foyer

Plafond des revenus pour la province pour les ménages :

Plafond des revenus pour l’Île-de-France pour les ménages :

 

« Très modeste »

« Modeste »

« Très modeste »

« Modeste »

1

14 790 €

18 960 €

20 470 €

24 918 €

2

21 630 €

27 729 €

30 044 €

36 572 €

3

26 013 €

33 346 €

36 080 €

43 924 €

4

30 389 €

38 958 €

42 128 €

51 289 €

5

34 784 €

44 592 €

48 198 €

58 674 €

Par personne supplémentaire

+ 4 385 €

+ 5 617 €

+ 6 059 €

+ 7 377 €

* Ces montants correspondent aux « revenus fiscaux de référence » indiqués sur votre feuille d’impôts. Pour une demande d’aide déposée en 2019, il faut prendre en compte le revenu fiscal de l’année 2018. Ces plafonds sont remis à jour au début de chaque année et s’appliquent à compter du 1er janvier de l’année en cours. Vérifiez si votre situation correspond également aux autres conditions pour pouvoir déposer un dossier d’aide de l’Anah. Sources : site internet de l’agence nationale de l’habitat (Anah).

Quels sont les pièges à éviter ?

L’isolation à 1 € n’est pas une arnaque, mais elle attire des professionnels peu scrupuleux qui sont prêts à tout pour se faire de l’argent facilement. C’est pourquoi il faut être vigilant. Pour être sûr de ne pas vous faire arnaquer, commencez par :

  • Choisir un artisan établi depuis longtemps et proche de chez vous ;
  • Faites vous-même la démarche et évitez de passer par les plateformes qui vous matraquent au téléphone ;
  • Prenez votre temps pour réfléchir, l’offre à 1 € ne finit pas avant fin 2020 et pourrait bien être reconduite ;
  • Écartez les professionnels qui proposent des financements de travaux avec un prêt, vous promettant ainsi de bénéficier de l’offre a posteriori ;
  • Assurez-vous de pouvoir déduire les CEE de votre montant global de travaux lors de la signature du devis. Pas de CEE = pas de signature. Toute demande à un obligé doit être effectuée avant la signature du devis ;
  • Attention : l’isolation à 1 € concerne uniquement les combles perdus. Alors méfiez-vous de ceux qui vous proposent d’isoler tout et n’importe quoi ;
  • N’hésitez pas à demander de la ouate de cellulose qui améliorera votre confort estival en plus de l’hivernal, contrairement à la fibre de verre qui est moins coûteuse et donc proposée d’emblée ;
  • Faites faire plusieurs devis. Trois, c’est bien pour faire une bonne comparaison.

Voici maintenant une liste non exhaustive des points importants auxquels il faut veiller une fois que vous avez choisi votre artisan :

  • Le professionnel qui travaillera chez vous doit effectuer une visite technique avant son intervention pour prévenir les éventuels problèmes (difficulté d’accès et autres) ;
  • Il doit vérifier la qualité de pose de l’isolation préexistante ;
  • Il doit veiller à ce que l’isolation soit homogène sur toute sa surface, afin d’éviter les ponts thermiques ;
  • Il doit laisser un accès à la VMC sans avoir à marcher sur l’isolant ;
  • Attention : les câbles électriques doivent être repérés en cas d’intervention future. Les conduits de cheminée et autres spots doivent être intégrés dans l’isolation. Tout matériel électrique et d’autres sources de chaleur sont interdits au sein de l’isolation ;
  • Attention aussi : si le professionnel vous propose un temps de pose trop court (égale ou inférieur à 2 h par exemple).

Pour étudier plus en détail votre projet, ainsi que les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre, nous vous recommandons de vous rapprocher d’un conseiller FAIRE (service public de l’énergie, gratuit et indépendant). Dans tous les cas, soyez vigilant et sachez qu’il existe d’autres contributions financières pour vous aider à régler vos travaux de chaudière, de ventilation, ou de régulation et que celles-ci sont cumulables avec l’isolation à 1 €.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.