Faire rénover sa chaudière

La rédaction - publié le 04/03/2020 à 09:15

La rénovation de la chaudière ne consiste pas uniquement en l’installation d’un nouvel équipement. Pour avoir l’assurance de réduire votre consommation sans pour autant sacrifier votre confort, il est important de bien étudier la performance énergétique de l’habitation pour mieux réaliser des économies.

Rénovation de la chaudière, comment ça marche ?

Beaucoup pensent que la rénovation de la chaudière consiste uniquement en la pose d’un nouvel équipement. Il est vrai que la mise en place d’une nouvelle chaudière est indispensable, surtout si celle que vous avez actuellement a plus de 15 ans ou si vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre logement.Cependant, mettre en place un nouvel appareil qui a les mêmes performances que le précédent pourrait ne pas vous être bénéfique. En effet, si l’ancienne chaudière a été surdimensionnée et ne répond pas à vos réels besoins, la mise en place d’un même modèle ne changera rien à votre situation. Le mieux est de faire un diagnostic de la consommation énergétique de votre habitation afin de déterminer la dépense réelle en énergie du type de chaudière que vous avez. Une fois cet examen réalisé, pensez également à améliorer l’isolation de votre maison ou de votre appartement. Une meilleure isolation évitera les déperditions de chaleur et rendra votre chaudière beaucoup plus performante. C’est uniquement après cela que vous devez songer à mettre en place la chaudière qui vous convient. Pour un meilleur choix, le mieux est de vous adresser à un professionnel qui sera en mesure de vous conseiller sur le modèle de chaudière qui convient le mieux à vos besoins et à la configuration de votre logement.

Remplacer sa chaudière, combien ça coûte ?

La rénovation d’une chaudière nécessite un budget assez conséquent. Le prix varie en fonction du type de chaudière que vous souhaitez installer, mais d’une manière générale, il faudra compter entre 970 et 7 090 € pour les dépenses. Même si l’investissement de départ vous paraît assez important, il sera vite rentabilisé par l’économie que vous ferez en diminuant votre consommation énergétique grâce à la rénovation de votre chaudière.De plus, il existe des aides financières qui prennent en charge la totalité ou une partie des dépenses que vous engagez. C’est le cas par exemple de l’éco-prêt à taux zéro qui vous permet d’obtenir jusqu’à 30 000 € pour exécuter les travaux. Vous avez dix ans pour rembourser ce crédit. Il y a aussi le crédit d’impôt transition énergétique qui vous permet de déduire de vos impôts sur le revenu jusqu’à 30 % des dépenses engagées dans la rénovation de votre chaudière, à condition que vous optiez pour un modèle qui utilise les énergies renouvelables.

Comment optimiser l'énergie utilisée après la rénovation ?

Quand vous rénovez votre chaudière, pensez aux modèles qui vous permettent d’effectuer de réelles économies d’énergies. C’est le cas, par exemple, des chaudières modulantes, c’est-à-dire qui fonctionnent par pallier et non directement à plein régime. L’avantage de cette chaudière est que l’énergie consommée est proportionnelle à votre besoin en eau chaude. Si le modèle est conçu pour consommer 30 kWh, si vous n’utilisez qu’une faible quantité, elle ne consommera que 10 kWh. Les modèles à condensation sont aussi intéressants dans la mesure où ils présentent un fort rendement qui peut être supérieur à 100 %, ce qui les rend beaucoup plus performants que les chaudières traditionnelles.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.