Initiez vos enfants aux plaisirs du jardinage

Anne-Sophie O - publié le 30/03/2020 à 14:30

Les enfants sont très tôt fascinés par les plantes et leurs évolutions. Il serait judicieux de profiter de cet engouement pour les initier au jardinage, moyen agréable de les occuper et de leur montrer comment se passe la croissance des plantes.

Pourquoi faire du jardinage ?

Véritable leçon de vie, le jardinage est idéal pour apprendre à vos enfants comment poussent les plantes. Cette activité est également l’occasion de leur apprendre la provenance des fruits et légumes qu’ils mangent au quotidien. Apprendre le jardinage à vos enfants constitue une manière de les initier au sens de l’effort et à l’art de la patience. En cultivant des tomates à vos côtés, ils sauront que pour obtenir un fruit, il importe de se fatiguer et d’être patient.

À quel âge commencer le jardinage ?

Il n’y a pas d’âge précis pour commencer le jardinage, mais il est conseillé d’attendre que l’enfant ait plus de deux ans avant de l’initier à cette activité en plein air. En effet, durant les deux premières années de leur vie, les tout-petits ont tendance à tout mettre dans leur bouche, ce qui n’est pas propice au maniement de la terre et des graines. Quand l’enfant arrive en cours préparatoire, les leçons qu’il apprend à l’école attisent sa curiosité envers le monde végétal. C’est le moment idéal pour faire germer en eux la passion pour le jardinage.

Par quoi commencer ?

Les enfants sont d’éternels impatients. Pour entretenir leur motivation, il serait judicieux de débuter par des plantes qui poussent assez vite pour qu’ils puissent voir rapidement le fruit de leurs efforts. Le radis est le légume idéal pour une première leçon de jardinage. En effet, les jeunes plantes apparaissent à peine deux ou trois jours après les semis.Après les radis, vous pouvez enchainer par les fraisiers et les framboisiers. Même si la croissance des plantes est assez lente, la promesse de beaux fruits rouges motivera vos enfants. Afin d’avoir une production suffisante pour répondre à la gourmandise de vos chers bambins, prévoyez au minimum 10 pieds de plantes.Les jardiniers en herbe prendront plaisir à soigner leurs plants de tomates. Profitez de cet intérêt pour inculquer la notion de responsabilité à votre enfant. Ne vous occupez pas de ses plantes à sa place. S’il oublie d’arroser ses tomates le soir, rappelez-le-lui pour qu’il le fasse. Loin d’être une contrainte, cette sortie tardive dans le jardin sera pour lui un réel bonheur puisqu’il aura la sensation d’être un « grand » à qui vous confiez une responsabilité.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Vous connaissez par cœur votre jardin et vous y avez vos petites habitudes. Avant d’y introduire vos enfants, assurez-vous que l’endroit est sécurisé. Vérifiez qu’il n’y ait ni d’outils qui trainent dans les allées, ni flaques d’eau qui risqueraient de faire glisser vos enfants. Une fois ces précautions prises, prenez soin de délimiter les endroits où vos enfants pourront aller. Vous n’aimerez sûrement pas voir ces chers petits piétiner vos précieux rosiers ou ces aromates que vous aviez eu tant de mal à faire pousser.

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez très bien aménager votre balcon de manière à y accueillir quelques jardinières et pots de fleurs où vos enfants pourront faire pousser des légumes et quelques plantes aromatiques. Vous pouvez facilement faire repousser quelques légumes très facilement. Quand vos enfants jardinent, ils se salissent forcément. Il serait alors judicieux de leur mettre de vieux vêtements avant de les laisser jouer avec la terre.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.