Jardinage : engager des pros sans se planter

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Le plaisir du jardin ne se considère plus seulement en mettant la main à la terre. On peut désormais profiter d'un bel espace de verdure sans pour autant s'y connaître ou s'improviser jardiner. Pour commencer ou en soutien, de nombreuses entreprises proposent leurs services : astuces pour engager des pros à moindre frais.

Dénicher la perle rare

Le jardinage est une passion exigeante qui demande d’y consacrer du temps au quotidien. Partir d’un terrain brut ou entretenir de grands espaces peut parfois nécessiter le recours à un professionnel. Le jardin étant devenu un lieu de vie à part entière, les entreprises d’entretien d’espaces verts fleurissent sur le marché. Et parmi tous ces prestataires, il n’est pas toujours évident de faire son choix.Sachez qu’un architecte-paysagiste sera un interlocuteur privilégié pour élaborer les plans de votre jardin. Il pourra ensuite vous conseiller une entreprise d’entretien d’espaces verts pour réaliser les travaux, sous sa direction ou non. Mauvaise exposition, emplacement d’un arbre trop près de la maison, incompatibilité des variétés, ses conseils permettront d’éviter les erreurs mais aussi de créer une véritable harmonie au sein de votre jardin.Si vous souhaitez simplement entretenir votre jardin, pour des opérations délicates (taille d’arbre, préparation des sols pour le drainage, etc.) ou des tâches hebdomadaires (tonte de gazon, entretien des massifs, etc.), vous pouvez faire appel à une entreprise d’espaces verts.Les propositions de petits travaux « au black », c’est à dire non-déclarés, se trouvent facilement sur la toile. Pratique risquée, sachez qu’en cas de problème vous ne serez pas couvert. Pour vous assurer du sérieux de l’entreprise, n’hésitez pas à demander un porte-folio avec des réalisations antérieures et les coordonnées d’anciens clients pour connaître leur degré de satisfaction. Ensuite, le bouche-à-oreille est bien souvent LE moyen de trouver le bon rapport qualité/prix.Choisir son prestataire reste une question de feeling. Celui-ci ne doit surtout pas oublier de vous questionner sur vos attentes (le jardin sera-t-il un havre de paix ou le lieu de grandes réceptions ?), sur vos compétences pour l’entretien (jardinier novice ou expérimenté ?) mais aussi sur votre mode de vie (temps à consacrer au jardin ? Plutôt potager ou massif de fleurs ?)

Faire établir un devis

Le devis est le point de départ de tous les travaux; du moins lorsque la somme dépasse les 150 euros. Contrairement aux idées reçues, l’établissement d’un devis n’est pas toujours gratuit... il faut donc être vigilant sur ce point et se renseigner toujours au préalable pour savoir à quelle sauce vous serez facturé ! On ne saurait bien sûr vous recommander d’en faire plusieurs pour pouvoir comparer les tarifs et choisir le meilleur compromis qualité/prix !Pour vous faciliter la tâche mais aussi vous faire gagner un maximum de temps, radins.com a déniché quelques sites vous permettant d’obtenir gratuitement 3 à 5 devis en fonction de vos besoins : que cela soit avec devisàvis, ou 123devis, il vous suffit de spécifier vos besoins et vous recevez directement dans votre boite mail, généralement sous 48h, les propositions de plusieurs prestataires près de chez vous ! Rapide, malin et gratuit.

Réduire les frais

Le prix d’un aménagement extérieur varie en fonction de nombreux critères : superficie du jardin, type d’aménagement (potager, massif, gazon, etc.) mais aussi de la qualité des matériaux utilisés et le choix des variétés de plantes.De plus, faire appel à des professionnels a un coût ! Main d’œuvre, déplacement, location de matériel, achat des plants, vous pouvez tout de même tenter de réduire les devis en négociant certains points :

  • Mettre la main à la pâte : de plus en plus de sociétés proposent des services à la carte, vous offrant de participer aux travaux. Cela leur permet de déduire les frais de main d’œuvre d’un ouvrier supplémentaire, tout en vous faisant réaliser quelques économies. C’est également un moment privilégié pour échanger avec des professionnels de la discipline et glaner de précieux conseils pour l’entretien de votre jardin.
  • Revoir ses plantations à la baisse. Les plants, les aménagements et autres matériaux sont particulièrement onéreux. Hélas, nous sommes de plus en plus pressé, il faut cependant laisser le temps à la nature, ainsi un jeune plant mettra plus de temps à atteindre une belle taille, mais coutera moins cher à installer qu’un arbre adulte.
  • Profitez de son stock : jardinier amateur, vous avez sans doute déjà pu récupérer quelques graines et boutures à gauche à droite. N’hésitez pas à en faire part à votre prestataire qui pourra s’en servir sans vous les facturer, qu’elles soient compatibles avec les autres plants et à condition que l’harmonie soit respectée. Si vous souhaitez une fontaine, une balançoire, un salon de jardin, n’hésitez pas à en dénicher d’occasion sur les sites de petites annonces. Un coup de chiffon ou un passage au nettoyage haut pression et le tour est joué. Recycler : une bonne action pour la planète et votre portefeuille.

Les solutions donnant-donnant

Si vous souhaitez encore réduire les frais, sachez que vous pouvez également faire appel à des écoles de paysagistes. Pour permettre à leurs élèves de passer aux travaux pratiques en situations réelles, les établissements sont parfois à la recherche de jardins à aménager. C’est donnant-donnant, vous leur permettez de s’exercer et cela ne vous coûte que les fournitures (matériel, plants, graines, etc.). Toutes les écoles ne le font pas, et bien souvent les espaces verts communaux sont privilégiés. Mais qui ne tente rien n’a rien, alors si votre projet est intéressant, pourquoi ne pas passer un coup de fil.Les CAT, des Centres d’Aide par le Travail proposent également des services d’entretien d’espaces verts. Ces établissements médico-sociaux accueillent des personnes handicapées mentales, leur permettant d’exercer une profession dans une structure où elles sont soutenues et accompagnées au quotidien. Voilà une belle occasion de participer à leur insertion tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt sur les prestations. Plus d’infos sur le portail internet des CAT.Avoir un beau jardin demande bien souvent d’y mettre le prix. Mais avec ces quelques idées, vous voilà paré pour négocier les devis mais aussi bénéficier de services avantageux sur le plan financier. Et vous, quelles sont vos astuces pour jardiner moins cher ?

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.