Jardiner bio : le top des engrais naturels

Mustapha Azzouz - publié le 12/09/2019 à 14:30

Au potager bio, le jardinier découvre rapidement tous les temps forts des travaux de jardinage et parmi eux : la fertilisation. Elle est nécessaire pour les parcelles fortement utilisées, car les plantes sont gourmandes en nutriments. C'est le cas du potager mais aussi des massifs fleuris. La fertilisation peut être apportée par des "engrais verts" : décoctions, purin d'ortie, végétaux intégrés au sol et autres engrais naturels

Le purin d'ortie :

C’est le plus connu et sans doute l’un des plus utilisés du top des engrais naturel au jardin biologique, car il possède de multiples avantages. C’est un engrais efficace et il peut aussi être utilisé dans la lutte contre les nuisibles. En outre, il est facile à fabriquer. Le purin d’ortie est l’ami du jardinier bio malgré son odeur ! Attention, naturel ne veut pas dire qu’il ne faut pas doser le produit !

Les cendres de bois :

Un autre grand classique au jardin : les cendres de bois. Pas question de mettre n’importe quoi au jardin bio. Dans le feu, le seul combustible accepté c’est le bois de chauffage. Utilisez les cendres tamisées intégrées dans le sol pour le nourrir, ou, en surface dans les massifs fleuris, Les cendres de bois repoussent les mollusques.

Le sang séché :

Surpris ? Effectivement le sang séché est un très bon engrais pour le jardin bio, c’est un engrais d’origine animale 100% naturel. Quel est son rôle ? Le sang séché est très riche en azote, il aide au développement des plantes, à leur croissance, et améliore la floraison. Il est aussi utilisé en traitement préventif, notamment lorsque les sols on été paillés pendant l’hiver où les sols souffrent parfois d’étouffement, un symptôme nommé "faim d’azote".

La corne broyée / corne torréfiée :

La corne est un engrais naturel organique . Comme le sang séché, il procure aux sols des jardins bios un apport en azote, avec l’avantage d’une libération lente et progressive. Une action plus longue dans le temps qui bénéficie très largement aux résultats des cultures.

Le guano :

On connaît bien et depuis longtemps les effets bénéfiques du guano au jardin bio. C’est un engrais naturel, riche en phosphore, en azote et en oligo-éléments. Un engrais naturel, issu des fientes des mouettes, goéland et autres oiseaux de bord de mer. Le guano dynamise la croissance des plantes et améliore l’équilibre minéral des sols. Les jardiniers l’utilisent autant dans les jardins ornementaux que dans les potagers.

Fertilisants aux algues marines :

Ce sont plus que des engrais naturels bios, car les poudres à base d’algues marines, algues brunes, rouges, vertes, stimulent la nutrition des plantes, améliorent la germination, la croissance et la floraison. Au potager elles seront utilisées également dans la conservation des productions après récolte. On les distingue des poudres de lithothamne, autre algue des rivages bretons, qui sert de traitement préventif notamment contre les maladies cryptogamiques (champignons).Plus d’infos jardin : jaime-jardiner.com

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.